Liga (J9) : Le Barça prend la tête

Liga (J9) : Le Barça prend la tête©Media365

Nicolas Kohlhuber, publié le samedi 20 octobre 2018 à 23h10

Le FC Barcelone a pris le meilleur sur Séville (4-2) dans le choc de la neuvième journée de Liga. Un résultat qui permet aux Catalans de prendre la première place de la Liga.

La première place de la Liga était promise à l'équipe victorieuse du duel entre Barcelone et Séville. En douze minutes, les Barcelonais l'ont arraché des mains de Sévillans, leaders au début du week-end. Les Andalous ont été pris à la gorge par des Catalans séduisants d'entrée. Sur une superbe action initiée par Nelson Semedo, Luis Suarez et Lionel Messi jouent en une touche de balle pour lancer Philippe Coutinho à la limite du hors-jeu. Le Brésilien ne laisse pas passer l'occasion et trouve la lucarne du but de Tomas Vaclick (1-0, 2eme). Le début d'une longue soirée où tout a réussi au Barça. Tout ? Non. Lionel Messi s'est blessé au bras peu après le quart d'heure de jeu. Mais avant cette sortie inquiétante, la Pulga avait eu le temps de marquer le but du break (2-0, 12eme). Lancé par Luis Suarez, l'Argentin a repiqué dans l'axe et enroulé son ballon comme il sait si bien le faire. Un scénario d'autant plus rageant qu'entre les deux buts, Guilherme Arana avait trouvé le poteau blaugrana (6eme). Avec une telle avance, les hommes d'Ernesto Valverde sont dans une position qu'ils affectionnent. Ils ont le temps de laisser venir, de construire et de punir. Les Andalous en ont fait l'expérience. Pas forcément inférieurs dans le jeu, ils manquent cruellement d'imagination pour créer le décalage. Trop longtemps, Jesus Navas était le seul à tenter sa chance en débordant sur le côté droit mais bénéficiait seulement d'un corner qui était ensuite mal-exploité. La fin de première mi-temps est hachée, seulement éclairée par les fulgurances d'Ousmane Dembélé. Mais le dernier geste est trop brouillon pour assommer encore plus une équipe qui ne sait pas sur quel pied danser ou même simplement marcher (38eme, 42eme, 45eme, 45+2eme).

Incroyable Ter Stegen


Au retour des vestiaires, les Sévillans jouent enfin à leur niveau. Le problème pour eux, c'est que Marc-André ter Stegen hausse le sien. A l'heure de jeu, alors que les hommes de Pablo Machin sont dans un temps fort, l'Allemand réalise une double parade remarquable sur une tête d'André Silva et une frappe de Franco Vazquez (61eme). Dans la minute qui suit, Luis Suarez part en contre et se fait accrocher par Thomas Vaclik. L'Uruguayen ne tremble pas et transforme son penalty (3-0, 63eme). Les Sévillans sont venus, puis ils se sont fait punir. Ce but calme les partenaires d'Ever Banega. Alors que les velléités offensives se font plus rare, Pablo Sarabia tente une frappe lointaine, qui légèrement déviée surprend Marc-André ter Stegen (3-1, 79eme). Séville réduit le score mais reste loin. D'autant plus que le gardien de Barcelone réalise un nouvel exploit devant la paire Pablo Sarabia - Roque Mesa. Deux superbes arrêts réflexes qui maintiennent l'avance catalane à deux buts. Dans l'instant qui suit, l'écart est de nouveau creusé. Une passe contrée d'Ousmane Dembélé revient sur Ivan Rakitic qui marque d'une superbe volée (4-1, 88eme). Rien ne résiste aux Barcelonais. Ils veulent cette première place et même le but tardif de Luis Muriel n'y changera rien (4-2, 90+1eme). Chose promise, chose due, le FC Barcelone est désormais en tête de la Liga. Et c'est dans cette position que le champion en titre abordera le Classico de dimanche prochain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.