Liga (J38) : L'Atlético de Madrid sacré champion devant le Real

Liga (J38) : L'Atlético de Madrid sacré champion devant le Real©Panoramic, Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le samedi 22 mai 2021 à 20h10

A l'issue d'un joli suspense, l'Atlético de Madrid a été sacré champion d'Espagne pour la 11e fois en devançant le Real Madrid.



Il aura donc fallu attendre la dernière des dernières. Ce samedi, à l'occasion de l'ultime levée de la saison de Liga, l'Atlético de Madrid s'est octroyé le titre de champion d'Espagne. Les hommes de Diego Simeone ont souffert tant et plus pour parvenir à se défaire de Valladolid (2-1). Seule équipe à pouvoir priver les Colchoneros d'un onzième trophée en Liga, le Real Madrid a quant à lui arraché une victoire renversante mais inutile face à Villarreal (2-1).

Le duel à distance entre les deux voisins madrilènes a débuté d'une drôle de manière. Tendus face à leurs rivaux respectifs, le Real et l'Atlético ont concédé l'ouverture du score presque simultanément. Quand les Colchoneros se voyaient être menés suite au but d'Oscar Plano pour Valladolid (0-1, 18e), les Merengue encaissaient un but signé Yeremi Pino (0-1, 20e). Et comme un fait exprès, les deux équipes madrilènes ne parvenaient pas à revenir au score.

Benzema fait tout ce qu'il peut

Du moins pas jusqu'au retour aux vestiaires. Car en seconde période, l'incroyable similitude s'est poursuivie. Angel Correa a ainsi égalisé pour l'Atlético (1-1, 57e) et côté Real, c'est Karim Benzema qui a marqué presque à la même minute (58e). Oui mais voilà. Le but du joueur fraîchement rappelé en équipe de France par Didier Deschamps était refusé pour un hors-jeu. Un moment clé de ce duel à distance.

Suarez, le but du titre

Boostés par leur égalisation, les protégés de Diego Simeone ont ensuite pris l'avantage sur une réalisation de l'inévitable Luis Suarez (2-1, 67e), un but déjà synonyme de titre assuré, d'autant que Valladolid n'est pas parvenu à revenir à hauteur. Une sacrée revanche sur le destin pour le buteur uruguayen, écarté du Barça quelques mois plus tôt. Vingt minutes plus tard, Karim Benzema a tout de même fini par égaliser du côté du stade Alfredo di Stefano (1-1, 87e), et a même offert une passe décisive à Luka Modric (2-1, 90e+2). Mais tout cela n'aura servi à rien.

Griezmann buteur

Au classement final, le Real termine deuxième, à deux unités de l'Atlético, tandis que le FC Barcelone assure sa troisième place grâce à son petit succès à Eibar, sur un but d'Antoine Griezmann (1-0). Le FC Séville (4e), qui jouera dimanche contre Alaves, accompagnera les trois premiers en Ligue des Champions. Les trois relégués sont Eibar (20e), Valladolid (19e) et Huesca (18e).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.