Liga (J35) : Un doublé pour Kevin Gameiro et une soirée tranquille pour l'Atlético

Liga (J35) : Un doublé pour Kevin Gameiro et une soirée tranquille pour l'Atlético©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le samedi 29 avril 2017 à 21h31

L'Atlético Madrid a fessé Las Palmas samedi (0-5) pour reprendre ses distances avec le FC Séville dans le match pour la troisième place en Liga. Muet en championnat depuis presque deux mois, Kevin Gameiro a claqué un doublé.

L'Atlético Madrid n'a pas laissé de place au doute. A trois jours de sa demi-finale aller de Ligue des Champions contre son voisin merengue, il s'est rassuré samedi en atomisant Las Palmas (0-5). Il y avait déjà 0-3 après dix-huit minutes de jeu, grâce notamment à un doublé de Kevin Gameiro. Une entame idéale pour se rassurer, après une défaite à domicile dans la semaine contre Villarreal (0-1), et pour reprendre ses distances avec le FC Séville dans le match pour la troisième place en Liga. Les Andalous comptent de nouveau trois points de retard sur les Colchoneros, avant de se rendre à Malaga lundi en clôture de la 35eme journée (21h00). Si l'Atlético a vécu une fin d'après-midi si paisible aux Canaries, il le doit en grande partie à Gameiro.
12 buts en Liga pour Gameiro
Muet depuis près de deux mois, son dernier but remontant au 5 mars contre Valence (3-0), l'ancien Parisien a ouvert le score dès la deuxième minute, avant de claquer un doublé un gros quart d'heure plus tard (0-3, 18eme). Entre-temps, Saul Niguez avait fait le break après avoir délivré la passe décisive sur la première réalisation du natif de Senlis. Ce dernier a ainsi porté son total à douze cette saison en Liga, à quatre unités du meilleur total de sa carrière espagnole. Après la mi-temps, malgré les sorties de Gameiro et d'Antoine Griezmann en vue du choc de mardi à Santiago-Bernabeu, l'Atlético a continué de dérouler. Surtout que Kévin-Prince Boateng a écopé d'un carton rouge sévère à la 65eme minute pour une faute plus maladroite que méchante, laissant en infériorité numérique les coéquipiers d'un Jesé qui a joué tout le match. Thomas a conclu un beau une-deux avec Angel Correa (0-4, 72eme) et Fernando Torres a apporté la touche finale à la belle partition récitée par les siens dans le temps additionnel (0-5, 91eme). Parfait avant le derby à venir.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.