Liga (J34, match en retard) : Un Real Madrid bis craque chez le FC Séville

Liga (J34, match en retard) : Un Real Madrid bis craque chez le FC Séville©Media365

Geoffrey Steines, publié le mercredi 09 mai 2018 à 23h35

Sans la plupart de ses titulaires, le Real Madrid s'est logiquement incliné chez le FC Séville mercredi (3-2). Une mauvaise affaire dans la course-poursuite derrière l'Atlético Madrid pour le titre honorifique de vice-champion d'Espagne.

Zinedine Zidane avait fait du « titre » de vice-champion d'Espagne un objectif, il a pris du plomb dans l'aile mercredi. Le Real Madrid a laissé filer l'occasion de revenir à hauteur de l'Atlético à la deuxième place de la Liga en s'inclinant logiquement chez le FC Séville (3-1). La première défaite des Merengue en championnat depuis la fin février et un revers sur le terrain de l'Espanyol Barcelone (1-0). Les hommes de ZZ restent ainsi à trois points des Colchoneros et en comptent désormais 18 (!) de retard sur le FC Barcelone, maître incontesté de la saison en Espagne. Mais ils ont plus important à jouer en cette fin de saison, avec une nouvelle finale de Ligue des Champions à venir contre Liverpool le 26 mai prochain à Kiev et un troisième sacre européen de suite dans le viseur.Ben Yedder doublement décisifAlors Zidane avait largement fait tourner pour ce déplacement en Andalousie. Il s'était privé volontairement de nombreux titulaires (Toni Kroos, Marcelo, Luka Modric, Keylor Navas, Raphaël Varane). D'autres étaient à l'infirmerie (Cristiano Ronaldo, Isco, Dani Carvajal) et Gareth Bale était suspendu. Avec une équipe bis, le Real a vite montré ses limites et s'est retrouvé mené 2-0 à la pause. Wissam Ben Yedder a ouvert le score avec ce sens du déplacement, du duel et du but qui le caractérise, à la conclusion d'une action à deux passes (1-0, 26eme). L'ancien Toulousain s'est ensuite trouvé à l'origine du break sévillan, son excellent travail profitant à Steven N'Zonzi, passeur décisif avec sang-froid pour Miguel Layun (2-0, 45eme).Un penalty raté, puis un transformé pour Sergio RamosEn quête d'une victoire précieuse dans la quête de la 7eme place, synonyme de qualification européenne, le FC Séville a reculé après la pause et laissé les clés du jeu au Real. Les Madrilènes en ont profité pour s'installer, mais ils ont manqué de réalisme. Sergio Ramos a envoyé un penalty sur la barre (58eme) et Karim Benzema n'a pas cadré sur deux situations intéressantes (74eme, 76eme). Proche de la correctionnelle en contre et sauvé deux fois par Kiko Casilla (59eme, 68eme), le Real a cédé sur un but contre son camp de Ramos (3-0, 84eme). Au mental, les Merengue n'ont pas lâché et sont revenus, par Borja Mayoral (3-1, 87eme), puis Ramos, encore lui, sur un penalty provoqué par Theo Hernandez loin du ballon (3-2, 95eme). Anecdotique. Comme le « titre » de vice-champion d'Espagne en passe d'échapper au Real.A voir aussi :>>> Le classement de Liga>>> Calendrier et résultats

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU