Liga (J10) : Séville-Valence, c'était fou !

Liga (J10) : Séville-Valence, c'était fou !©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mercredi 19 octobre 2022 à 08h51

Le match de la 10e journée de Liga entre Séville et Valence a connu une folle conclusion, avec un temps additionnel à rallonge, un joueur expulsé à la place d'un autre et un penalty arrêté.



Entre une équipe de Séville toujours à la recherche de sa première victoire à domicile de la saison et une formation de Valence invaincue depuis quatre matchs mais qui ne parvient à intégrer les places européennes, le match d'ouverture de la 10e journée de Liga s'annonçait indécis mardi au stade Ramon Sanchez Pizjuan. Et il le fut jusqu'au bout, avec une fin de rencontre complètement folle et 13 minutes d'arrêts de jeu au bout desquelles Bounou a préservé le match nul en détournant un penalty de Gaya (1-1). Tout a commencé par une ouverture du score signée Edinson Cavani. Double buteur samedi face à Elche, ses toutes premières réalisations avec son nouveau club, l'Uruguayen a permis à Valence de mener dès la sixième minute en reprenant parfaitement de la tête un centre déposé par Dimitri Foulquier.

Gomez expulsé puis réintégré !

Les Sévillans, qui ont beaucoup poussé et obtenu au final 11 corners, ont fini par égaliser en fin de match (86e), justement sur un corner avec une conclusion signée Erik Lamela à bout portant. La rencontre a continué à être très animée dans un temps additionnel qui s'est allongé, et vu Cesar Soto, l'arbitre, poursuivre sa distribution de cartons (11 au total, dont 5 après la 90e minute). Justin Kluivert, après avoir intercepté le ballon, a ensuite filé vers le but sévillan, mais il a été fauché par Papu Gomez à l'extérieur de la surface. L'Argentin a été expulsé, mais l'officiel est revenu sur sa décision après de (très) longues minutes. Car il a vu à la VAR que le jeune défenseur sévillan Kike Salas avait été auteur d'une poussette dans la surface alors que l'action s'était poursuivie suite à la faute sur Kluivert. C'est donc Salas qui a été expulsé, Gomez revenant sur le terrain, et Gaya a obtenu ce penalty sur lequel Bounou s'est de nouveau montré héroïque, évitant aux hommes de Jorge Sampaoli de s'incliner.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.