Liga (J1) : Le Barça commence doucement, Messi en trombe

Liga (J1) : Le Barça commence doucement, Messi en trombe©Media365

Nicolas Kohlhuber, publié le dimanche 19 août 2018 à 00h27

Le Barça a assuré le minimum syndical pour la reprise de la Liga. Le succès des Catalans sur Alavés (3-0) a mis du temps à se dessiner.

Le championnat est un marathon, pas un sprint. Et heureusement pour Barcelone. Le visage affiché par les Blaugrana pour le premier match de championnat de la saison n'est pas aussi séduisant que celui qu'on a l'habitude de voir au printemps. Et c'est normal. Plus d'Iniesta sous la tunique catalane, des recrues sur le banc, un Camp Nou qui résonnait anormalement vide (« seulement » 50 000 spectateurs) : les récents vainqueurs de la Supercoupe d'Espagne ont eu besoin d'un temps d'adaptation presque logique. Le champion en titre a toutefois assuré l'essentiel en triomphant d'Alavés (3-0). Cette victoire a mis du temps à se dessiner, mais elle est arrivée. Comme lors de chaque match d'ouverture depuis 9 ans.

Face aux Catalans, Alavés a joué le coup à la perfection pendant une heure. Une défense héroïque, un gardien dans un grand soir, et des rares tentatives en contre. Cela n'a pas été suffisant pour repartir du Camp Nou avec un résultat, mais cela aurait pu faire douter les coéquipiers d'Ivan Rakitic. Ils ont eu le ballon pendant 75% de la rencontre mais ils ont souvent tourné en rond face à un bloc basque très dense. Longtemps la domination barcelonaise a été stérile. Puis la lumière est venue de Lionel Messi. Après avoir trouvé la barre transversale sur un coup-franc en première période (38eme), l'Argentin a décidé de glisser sa deuxième tentative sous le mur (64eme). Cela a fait mouche et a débloqué le match. Si Ousmane Dembélé s'est beaucoup montré, il a parfois pêché dans le dernier geste (31eme, 32eme) ou n'a pas pris la bonne décision (28eme). Luis Suarez a manqué de précision. Ivan Rakitic a été utile mais n'a pas fait basculer le match et Gerard Piqué a été en retard à plusieurs reprises (17eme, 53eme).

Dans ce cas-là, les Blaugrana s'en remettent souvent au quintuple Ballon d'Or qu'est Messi pour faire la différence. Mais pour se mettre à l'abri, ils ont sollicité le grand espoir venu du Brésil : Philippe Coutinho. Entré en jeu à la mi-temps, l'ancien joueur de Liverpool a apporté plus de verticalité dans le jeu. A dix minutes du terme, il a réalisé son spécial : il repique dans l'axe et enroule une frappe du droit. Cela fait mouche et le Barça se dirige vers un succès tranquille. Mais cela n'a pas satisfait pleinement Lionel Messi. L'Argentin est déjà lancé dans sa course de Pitchichi et a terminé la rencontre avec un doublé. Au bout du temps additionnel, il a ajusté Fernando Pacheco, comme pour venger les siens des multiples parades du dernier rempart des Babazorros. Au petit trot, le FC Barcelone commence la saison par une victoire 3-0. Pas flamboyante, elle fait au moins passer un message à la concurrence : le Barça est bien décider à conserver son titre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.