Liga : Gérone, le miracle permanent

Liga : Gérone, le miracle permanent ©Panoramic, Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 11 décembre 2023 à 16h11

Redevenu leader de Liga grâce à sa victoire historique contre le Barça (4-2), Gérone peut rêver d'une qualification en Ligue des champions. Même si le club catalan, qui fait partie du City Football Group, se réjouit surtout d'avoir assuré son maintien...


Gérone ne fait plus rire personne. En reprenant la tête de la Liga dimanche grâce à la première victoire de son histoire sur la pelouse du FC Barcelone (4-2), le « petit » club catalan a encore marqué les esprits, en plus de ses buts, la formation dirigée par Michel Sanchez Munoz possédant la meilleure attaque du championnat espagnol, mais seulement la huitième défense. "C'est une belle équipe, ils sont candidats au titre", a reconnu l'entraîneur adverse, Xavi, après cette nouvelle démonstration d'une équipe qui ne peut plus se cacher. Même si son coach assurait être surtout ravi... d'éviter la relégation en fin de saison.

Un jeu offensif non sans risques

"La première chose que je dois dire, c'est que nous sommes sauvés, nous avons 41 points. Je pense que nous avons atteint ce chiffre bien plus tôt que nous le pensions, s'est ainsi réjoui Michel en conférence de presse. Les supporters, la province de Gérone seront heureux. Nous sommes entrés dans l'histoire. C'est un match dont il faudra se rappeler." Cet entraîneur qui a fait monter dans l'élite les trois clubs qu'il a entraînés (le Rayo Vallecano, Huesca et dont Gérone) prône donc un jeu offensif, et non sans risques, et il peut compter cette saison sur un renfort ukrainien, Artem Dovbyk, auteur de 8 buts en Liga et de l'inusable attaquant uruguayen Cristhian Stuani (8 buts toutes compétitions confondues).

Le petit frère de Pep Guardiola

Le club catalan a aussi débauché de jeunes éléments comme un joueur recalé par le Real Madrid (Miguel Gutierrez) ou prêté par le Barça (Pablo Torre), mais s'appuie également sur son centre de formation, et le réseau du City Football Group (CFG), dont il fait partie comme Troyes, le New York City FC (Etats-Unis), Melbourne City FC (Australie), Yokohama (Japon), le Montevideo City Torque (Uruguay), le Sichuan Jiuniu FC (Chine), le Mumbai City FC (Inde), le Lommel SK (Belgique) ou encore Palerme (Italie). Le CFG détient près de 45% du club, qui à forte identité catalane. Pere Guardiola, le petit frère de Pep, l'entraîneur de Manchester City, est d'ailleurs président du conseil d'administration du Girona FC, qui n'est désormais plus une surprise...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.