Liga : Fati porte le Barça

Liga : Fati porte le Barça©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le dimanche 02 février 2020 à 23h02

Ce n'était toujours pas exceptionnel pour le Barça, vainqueur de Levante (2-1), mais Ansu Fati a tout de même illuminé la soirée.

Barcelone va un peu mieux. Après des débuts hésitants et un revers inquiétant la semaine dernière, le Barça version Quique Setién trouve progressivement son rythme de croisière. Bien-sûr, l'expression collective des Blaugrana reste très perfectible. Mais le club catalan respire. Et il le doit évidemment à l'inévitable Lionel Messi, encore décisif ce dimanche soir, mais aussi au jeune Ansu Fati, qui a crevé l'écran sur le flanc gauche de l'attaque barcelonaise. Prolifique lors de ses dernières sorties, Antoine Griezmann est resté muet.

Messi-Fati, deux fulgurances en deux minutes

Le champion du monde français aurait pourtant pu forcer le verrou de Levante peu après le quart d'heure de jeu, mais il a manqué de précision sur sa frappe croisée (18eme). Barcelone a accentué la pression. Et après une nouvelle alerte de Lionel Messi, c'est donc Ansu Fati qui a joué les détonateurs en profitant d'une offrande de l'Argentin à la demi-heure de jeu (1-0, 30eme). Deux petites minutes plus tard, les deux hommes ont encore trouvé la faille avec un circuit identique : ouverture de Messi pour une conclusion clinique de Fati (2-0, 32eme).

Un Barça encore en chantier

Barcelone aurait pu et dû se donner plus de marge. Le latéral Nelson Semedo, loin de faire l'unanimité depuis son arrivée, s'est offert un rush splendide avant de voir sa tentative s'écraser sur la barre (36eme). Et au retour des vestiaires, ce sont les visiteurs qui ont fait passer quelques frissons dans la défense barcelonaise, loin d'être sereine. Mais ce temps faible a été surmonté sans encombre par la bande à Messi, notamment grâce à un Ter Stegen encore décisif (53eme, 55eme, 67eme). Il n'y avait donc rien d'illogique à ce que Rochina permette à Levante de sauver l'honneur (2-1, 90eme+2). Une réaction trop tardive. Encore en chantier, le Barça avance.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.