Le Real perd encore gros

Le Real perd encore gros©Media365

Rédaction , publié le dimanche 07 janvier 2018 à 22h40

Mené puis malmené avant de subir l'égalisation en fin de match, le Real Madrid a encore laissé filer deux points sur le terrain du Celta Vigo (2-2), ce dimanche soir, lors de la 18eme journée de Liga.

Le Real Madrid avait définitivement fait une croix sur le titre, avant les fêtes, écrasé par le FC Barcelone lors du Clasico. Il a semé de sérieuses inquiétudes autour de sa place sur le podium, ce dimanche soir, laissant encore filer deux points précieux sur le terrain du Celta Vigo (2-2) pour le compte de la 18eme journée de Liga. Gareth Bale a pourtant inscrit un doublé. Keylor Navas a pourtant été héroïque. Mais les lacunes, offensives et défensives, de la Casa Blanca, sont encore trop importantes pour un double champion d'Europe. Wass a planté la première banderille Car les Madrilènes n'ont pas seulement perdu deux points, ils ont encore égaré quelques certitudes, malmenés par des Célticos entreprenants et au talent certain, incarné notamment par Daniel Wass. L'ancien joueur d'Evian Thonon Gaillard a d'ailleurs ouvert le score, Maxi Gomez profitant d'une perte de balle de Cristiano Ronaldo et du laxisme de la défense Merengue pour lancer parfaitement le Danois, auteur d'un joli lob pour tromper Keylor Navas (1-0, 31eme). Avant cela, Iago Aspas avait déjà semé la pagaille dans la surface des champions d'Espagne, mais son tir à bout portant s'était échoué sur la barre. Le Real à 16 points du Barça Un temps, on a cru que le retour en forme de Gareth Bale, confirmé par un doublé en trois minutes (1-1, 36eme puis 1-2, 39eme) serait l'arbre cachant la forêt. C'était oublier que le Real était capable de produire moins, comme il l'a fait en seconde période. Les vastes espaces laissés par Nacho ou Achraf en défense auraient pu coûter plusieurs buts mais le portier madrilène a longtemps repoussé l'échéance, ainsi qu'un penalty d'Iago Aspas, mais n'a rien pu faire sur le puissant coup de tête de Maxi Gomez en fin de match (2-2, 81eme). Voilà la Casa Blanca repoussée à 16 points du leader catalan, avec un match en moins, certes. Mais l'Atlético de Madrid, à sept points, et même Valence, à 5, peuvent maintenant voir venir.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.