Le fils de Zizou évoque ses débuts difficiles chez les pros

Le fils de Zizou évoque ses débuts difficiles chez les pros©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le jeudi 09 août 2018 à 11h40

Il a maintenant 23 ans, et le grand public a bien compris qu'il devait ranger ses rêves au placard. Enzo Zidane ne sera jamais Zinedine, son père, et doit d'abord penser à lancer sa carrière dans le monde professionnel.

Après des années passées dans les équipes de jeunes du Real Madrid et quelques piges dans le groupe professionnel, le milieu de terrain a changé d'air la saison dernière. En partant d'abord à Alavés pendant le Mercato estival, puis en s'exilant en Suisse, à Lausanne, à partir de janvier. A chaque fois, ses expériences ne se sont pas très bien passées, entre temps de jeu limité et performances collectives décevantes. Pour autant, le fils de l'ancien meneur de jeu de l'équipe de France préfère voir le bon côté des choses. « C'est une année où j'ai énormément appris, explique-t-il ce jeudi dans une interview publiée par Marca. J'ai quitté mon chez moi, le Real Madrid, j'ai rencontré cinq entraîneurs et autant de vision du football. J'ai beaucoup grandi sur le plan personnel même si c'était difficile car j'espérais jouer davantage », reconnait le joueur de 23 ans. Cette saison, il va retrouver l'Espagne, mais pas le Real Madrid. Enzo Zidane s'est en effet engagé avec le Rayo Majadahonda, promu en deuxième division. Là-bas, il espère trouver un peu de tranquillité, mais reste lucide sur la pression qui accompagnera ses premiers pas. « Je l'ai (ndlr : la pression) depuis que je suis petit et il en sera toujours ainsi, ce n'est pas près de changer. Mais j'essaye de prendre du recul et me concentrer pour être le meilleur Enzo possible. Les gens te comparent, te critiquent, veulent plus de toi, disent que tu es ici parce que tu es le fils de... D'autres vous critiqueront pour d'autres choses, mais j'essaie de ne pas penser ça. »

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU