L'Atlético, trop fort trop tôt ?

L'Atlético, trop fort trop tôt ?©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki : publié le lundi 05 avril 2021 à 16h44

L'étau se resserre de plus en plus sur l'Atlético Madrid, qui ne parvient plus à tenir son rythme effréné de la première partie de saison. Les Colchoneros, encore dominés à Séville (1-0), voient le Real et le Barça fondre sur eux.



Et si l'Atlético coinçait pour de bon ? Après leur défaite chez le quatrième Séville dimanche soir (1-0), les Colchoneros ne disposent plus que de trois points d'avance sur le Real Madrid, alors qu'il reste neuf journées à disputer. Surtout, le Barça risque fort de revenir à une seule petite unité, en cas de succès lundi face à Valladolid. "On a eu du mal à repartir de derrière en première période, notre pressing n'était pas assez bon, déplore Koke. On s'est améliorés à l'approche de la pause, on a contrôlé le jeu en se créant quelques espaces. Puis, en seconde période, on n'a pas réussi à conclure nos quelques occasions..."

Koke : "Une autre finale la semaine prochaine"

Pourtant, c'est bien à la 70eme minute que l'Atlético a encaissé le but de Marcos Acuna - alors que Lucas Ocampos avait raté un penalty dès la huitième minute. "On est toujours en tête, donc nous sommes toujours très motivés. Le plus important, c'est de ne compter que sur nous-mêmes, et on jouera la semaine prochaine une autre finale pour le titre." Ce match se disputera à nouveau à Séville, cette fois sur la pelouse du Bétis, au lendemain du tant attendu Clasico Real - Barça dont Jan Oblak et ses partenaires feraient bien de profiter au mieux.

"On n'a pas bien commencé, même si on s'est améliorés en seconde période, regrette à son tour le gardien slovène. Nous avons changé de stratégie et un peu mieux joué, mais ça n'a même pas suffi pour prendre un point... C'est le football, il y aura un autre match la semaine prochaine, il faut garder la tête haute et regarder devant. Il y a encore beaucoup de rencontres à jouer et de points à gagner... On va essayer de les aborder au mieux, ça se joue dans la tête. On dit être forts mentalement et essayer de gagner le plus possible. Ensuite, on verra le classement."


L'Atlético se déplacera sur le terrain du Barça dans un mois, le 9 mai, pour le compte de la 35eme journée. Après n'avoir concédé qu'une seule défaite en Liga jusqu'à la fin du mois de février (2-0 chez le Real en décembre) et disposé d'une avance tutoyant les dix points avec des matchs en retard, les Rojiblancos n'ont gagné que trois de leurs dix dernières rencontres toutes compétitions confondues, se faisant éliminer au passage par Chelsea en huitièmes de finale de Ligue des Champions.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.