FC Barcelone : Putellas fortement marquée par Xavi

FC Barcelone : Putellas fortement marquée par Xavi©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365, publié le jeudi 02 décembre 2021 à 22h22

Désignée Ballon d’Or féminin, l’Espagnole Alexia Putellas raconte avoir été marquée durant son enfance par son compatriote Xavi, milieu de terrain comme elle.



Après Ada Hegerberg en 2018 et Megan Rapinoe en 2019, Alexia Putellas a reçu le troisième Ballon d’Or féminin de l’histoire, lundi soir à Paris. Grande favorite de la récompense décernée par France Football, la milieu de terrain offensive du FC Barcelone l’a emporté haut la main. Avec 184 points, l’Espagnole de 27 ans a devancé largement sa compatriote et partenaire du Barça Jennifer Hermoso de 102 points, l’Australienne Samantha Kerr (Chelsea) et la Néerlandaise d’Arsenal, Viviane Miedema, toutes deux créditées de 46 points.

Putellas : « Celui avec qui j'avais le lien le plus fort, c'était Xavi »


Auteure de l’inédit triplé Championnat-Coupe de la Reine-Ligue des Champions réalisé la saison passée avec le Barça, Putellas était très émue au Théâtre du Chatelet en repensant notamment à son papa, décédé en 2012. Putellas a été marquée par la disparition de son père mais aussi par plusieurs joueurs dans son enfance, dont Xavi. « Mon plus vieux souvenir, c'est Rivaldo. Ensuite, je n'ai pas fait "d'infidélités" au Barça, il n'y a pas de hasard, et j'ai toujours adulé Xavi et Andrés Iniesta, raconte à France Football l’Espagnole. Leo Messi ensuite. Le meilleur, sans aucun doute, et celui avec qui j'avais le lien le plus fort, c'était Xavi. J'ai grandi avec le Barça, c'était naturel. Tu t'identifies aux idées du club, à ses valeurs. Pep Guardiola, lui, incarnait tout de ce que je m'imaginais du football et de comment on doit le pratiquer. »

« C'est vrai que certains me comparent à Xavi. Pourquoi ça me gênerait ? »


« Forcément, on a envie de transformer tout ça en réalité, d'être dans la lignée de ce qu'ont proposé les équipes de Guardiola ou Luis Enrique, le style de Xavi, Iniesta, Messi... J'ai cette chance. Et c'est difficile de décrire avec des mots cet amour que j'éprouve pour le club. C'est juste en moi. J'entre sur le terrain comme si c'était le dernier match à chaque fois... Le Barça de Pep, c'était juste une équipe qui transmettait quelque chose aux gens, qui inspirait », poursuit Alexia Putellas, flattée d’être à l’une de ses idoles. « C'est vrai que certains me comparent à Xavi. Pourquoi ça me gênerait ?, s’amuse-t-elle. Il a été l'un des meilleurs milieux de terrain du monde, et de toute l'histoire du jeu. C'est impossible de râler pour un tel parallèle. Si je fais 50 % de ce qu'il a réussi, ce sera déjà incroyable. » La joueuse du Barça aura sûrement, ou a déjà peut-être eu, l’occasion de (re)croiser Xavi, nommé récemment entraîneur du club catalan… Putellas avait déjà eu l’occasion de rencontrer l’ancien joueur quand elle était plus jeune.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.