FC Barcelone : Les preuves de la parenté entre Abidal et son donneur seraient "incomplètes"

FC Barcelone : Les preuves de la parenté entre Abidal et son donneur seraient "incomplètes"©Panoramic, Media365

Axel Allag, Media365, publié le mardi 05 avril 2022 à 19h29

Aux yeux de la défense de Sandro Rosell, ancien président du Barça, les preuves de la parenté entre Eric Abidal et son donneur pour sa greffe de foie, Gérard Armand, seraient "incomplètes".


Nouveau chapitre dans le feuilleton de la greffe de foie d'Eric Abidal. Lundi, le média espagnol El Confidencial avait indiqué que l'Institut espagnol de toxicologie "n'a pas pu prouver que l'ancien joueur du FC Barcelone Eric Abidal et son supposé cousin qui lui a donné une partie de son foie en 2012, Gérard Armand, sont de la même famille". Pour rappel, en 2012, le défenseur du FC Barcelone et des Bleus à l'époque avait bénéficié d'une une greffe du foie alors qu'il luttait contre un cancer.

Abidal, Sandro Rosell (ancien président du FC Barcelone) et Juan José Castillo sont visés par une enquête pour des irrégularités présumées autour de la greffe de foie, et d'un soupçon d'achat illégal d'organe. Ce mardi, l'affaire a pris une nouvelle tournure. En effet, un rapport envoyé au tribunal qui enquête sur la greffe de foie reçue par Eric Abidal n'a pas permis d'élucider un lien possible de parenté avec le donneur - Gérard Armand - étant donné que les preuves ont été jugées "incomplètes" par la défense de Sandro Rosell, comme le rapporte l'AFP.

Rosell éloigné de la gestion de la greffe d'Abidal, selon sa défense

C'est le cabinet de l'avocat Pau Molins, chargé de la défense de Sandro Rosell, qui a affirmé que le rapport ne se prononçait pas au sujet d'un éventuel lien de parenté entre Abidal et son donneur. Partant de cette base, il lui faudra encore mener des examens supplémentaires afin de faire la lumière sur ce registre précis. L'hypothèse d'un achat illégal d'organe pourrait être confirmée si aucun lien de parenté n'est démontré à l'issue de ces examens. "M. Rosell n'a participé ou n'est intervenu de quelconque manière dans la gestion de la greffe de M. Abidal", a expliqué la défense de l'ancien président du FC Barcelone.

Mélania Abidal, la fille ainée de l'ancien défenseur des Bleus et du Barça s'est elle emportée sur les réseaux sociaux. "Je trouve honteux qu'après les dommages causés à mon père et à ma famille, des mensonges continuent à se répandre sur la greffe de mon père. Il semble que nous n'ayons pas tous eu assez de mal pour que la presse continue d'ajouter de l'huile sur le feu", a-t-elle écrit sur son compte Instagram, avant de conclure, de façon amère : "Depuis que j'ai 14 ans je vois cette nouvelle qui revient chaque année. Je ne veux pas que moi ou mes jeunes frères et sœurs vivions dans un environnement où nous devons constamment nier cette fausse nouvelle."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.