FC Barcelone - Laporta : "La situation était intenable"

FC Barcelone - Laporta : "La situation était intenable"©Media365

Axel Allag, Media365, publié le vendredi 29 octobre 2021 à 18h15

Après deux défaites consécutives en Liga, le FC Barcelone s'est séparé de Ronald Koeman comme entraîneur, et a nommé Sergi comme coach intérimaire. Ce vendredi en conférence de presse, le président Joan Laporta est revenu sur l'éviction du premier cité, expliquant notamment qu'une décision aurait pu être prise plus tôt.


Le FC Barcelone devait prendre une décision face à une situation devenue "intenable". Défait par le Rayo Vallecano mercredi soir (1-0), après avoir subi la loi du Real Madrid lors du Clasico dimanche au Camp Nou (1-2), le club catalan s'est séparé de Ronald Koeman et a placé à la tête de l'équipe Sergi Barjuan, en tant qu'entraîneur intérimaire. Actuellement neuvième de Liga, le Barça va donc entamer une nouvelle phase, dans une saison très compliquée. Ce vendredi en conférence de presse, le président Joan Laporta a expliqué certaines décisions, remerciant Koeman, arrivé en août 2020, pour son travail.

"On aurait peut-être dû décider de le limoger plus tôt"

"S'il n'est pas resté plus longtemps, c'est parce que les résultats en ont décidé ainsi. La situation était intenable. Nous avons pensé qu'il fallait agir. La relation avec Ronald demeure bonne. Il a dit qu'il l'avait compris (son licenciement) et que cela faisait partie du foot. Les négociations pour sa résiliation se déroulent bien. [...] On aurait peut-être dû décider de le limoger plus tôt. Désormais, j'ai pris mes responsabilités. Nous avions atteint une dérive importante", a affirmé le patron du FC Barcelone, dans des propos retranscrits par L'Equipe.


"D'autres options" que Xavi pour le futur du Barça

Forcément, la question du possible futur de Xavi sur le banc a été évoquée, alors que l'ancien métronome du Barça dirige actuellement Al Sadd, au Qatar. "Je n'ai pas changé mon discours sur lui. Depuis qu'il est allé au Qatar (2015, ndlr), j'ai dit qu'il serait entraîneur du Barça un jour. Ce que je ne sais pas, c'est quand. Les rapports que nous avons sont très bons. Tous les retours que j'ai sur lui sont positifs", a affirmé Laporta, évoquant des "conversations privées entre amis", entre les deux hommes. Pour autant, l'idée du futur coach ne semble pas totalement fixée car le président du Barça a assuré avoir "d'autres options" que le natif de Terrassa dans son esprit.

Ancien entraîneur du Barça et de Xavi entre 2008 et 2012, Pep Guardiola s'est confié sur la situation actuelle. Souhaitant bonne chance à Sergi, il a expliqué avoir une confiance importante à l'égard de son ancien joueur dans le cas d'un futur sur le banc au Camp Nou. "Je n'ai aucun doute sur le fait qu'il est prêt à faire le travail. Il connaît la maison, l'environnement du club, ce qui est très important pour ce rôle. Il connaît le jeu, il a la passion, et il a plus d'expérience maintenant que j'en avais lorsque j'ai pris mes fonctions à Barcelone", a expliqué l'entraîneur de Manchester City. Ce samedi en Liga, le Barça affrontera le Deportivo Alavés (21 heures), avant de retrouver la Ligue des Champions, mardi, lors d'un déplacement sur la pelouse du Dynamo Kiev.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.