Espagne : Reina se lâche après les émeutes de Barcelone

Espagne : Reina se lâche après les émeutes de Barcelone©Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER : publié le samedi 20 février 2021 à 10h03

Alors que l'Espagne est marquée par des violences après l'arrestation du rappeur Pablo Hasel, Pepe Reina s'est immiscé sur les réseaux sociaux en répondant à Pablo Echenique, membre du parti Podemos et soutien massif des manifestants.



La situation est explosive en Espagne. Pas au niveau de la Liga que l'Atlético de Madrid domine après 23 journées devant le Real Madrid, le FC Barcelone et le FC Séville. La situation sociale est tendue et depuis la semaine dernière, le pays est en proie à de violentes émeutes, notamment à Barcelone. La cause de cette colère ? L'arrestation du rappeur Pablo Hasel pour « apologie du terrorisme, injures et calomnies à l'encontre de la couronne » suite à des publications sur les réseaux sociaux. En cause également : certaines paroles contre le gouvernement exprimées dans ses chansons.

Reina connu pour ses positions à droite

Pablo Hasel a bénéficié d'un report de sa peine de plusieurs années avant que finalement les instances passent à l'action mardi, ce qui a entraîné plusieurs manifestations et des nuits de violences. Cela n'a pas laissé indifférent Pepe Reina, gardien de la Lazio Rome depuis le mois d'août. Le joueur de 38 ans, connu pour ses positions à droite, a pris la plume sur les réseaux sociaux et répondu à Pablo Echenique, membre du parti Podemos et soutien massif des manifestants.


Reina : « Vous n'avez ni respect ni honte. Vous êtes la pire chose qui soit arrivée à l'Espagne dans les 40 dernières années !! »

« Vous devriez faire preuve de responsabilité plus souvent. Expliquez tout cela demain aux familles dont les entreprises ont été détruites "de manière pacifique". Vous n'avez ni respect ni honte. Vous êtes la pire chose qui soit arrivée à l'Espagne dans les 40 dernières années !! Vous avez détruit le pays », a lâché l'ancien portier du Barça, de Liverpool, Naples, Milan et Aston Villa. Devenu égérie de la liberté d'expression et condamné à neuf mois de prison, le rappeur Pablo Hasel avait insulté la monarchie et la police dans des tweets. Une nouvelle manifestation est prévue samedi soir à Madrid en soutien au chanteur alors qu'une grève et une manifestation étudiante devaient se dérouler vendredi en Catalogne où la mobilisation est la plus forte.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.