Espagne : Le Real ne confirme qu'à moitié

Espagne : Le Real ne confirme qu'à moitié©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, publié le dimanche 18 février 2018 à 23h55

Le Real Madrid s'en contentera. En déplacement à Séville pour y affronter le Betis, les Madrilènes ont une nouvelle fois montré leur impressionnante puissance offensive mais également de nombreux errements défensifs.

Le Real Madrid s'en contentera. En déplacement à Séville pour y affronter le Betis, les Madrilènes ont une nouvelle fois montré leur impressionnante puissance offensive mais également de nombreux errements défensifs. Après la rapide ouverture du score des visiteurs, grâce à un Marco Asensio opportuniste (0-1, 11eme), le Betis Séville n'a en effet rien lâché et est même passé en tête à la pause suite au but de l'ancien de Reims Aïssa Mandi (33eme), puis au but contre son camp de Nacho (2-1, 37eme). En plus d'être menés, les joueurs de Zinedine Zidane ont également vu Marcelo sortir sur blessure et n'en menait donc pas large à la pause. Mais, au retour des vestiaires, les Merengue ont montré un tout autre visage et ont été logiquement récompensé. Peu après la reprise, le capitaine Sergio Ramos a bonifié un corner de Lucas Vazquez pour remettre son équipe sur de bons rails (2-2, 50eme).Derrière, Asensio (59eme) puis Ronaldo (65eme) ont permis au Real Madrid de passer en tête. Les Madrilènes semblaient même alors à l'abri d'un retour des Sévillans. Sauf qu'un nouveau manquement défensif a relancé le Betis en fin de rencontre, via Sergio Leon (3-4, 85eme). Finalement, c'est Karim Benzema, tout juste entré en jeu, qui a mis fin au suspense (3-5, 92eme). Fort de son succès, le Real Madrid revient donc à un point de Valence, troisième, et compte encore un match en moins, prévu mercredi prochain à Leganés. En cas de succès, les joueurs de Zinedine Zidane monteraient donc sur le podium, mais resteraient encore bien loin du leader barcelonais. Finalement, le gros point noir de cette soirée est la sortie sur blessure de Marcelo.Du côté de Madrid, on craint une importante blessure musculaire pour le latéral gauche brésilien. Un possible coup dur pour le Real à trois semaines du match retour de Ligue des Champions contre le Paris Saint-Germain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.