Espagne (J30) : Le Barça cale à Séville, Messi muet

Espagne (J30) : Le Barça cale à Séville, Messi muet©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le samedi 20 juin 2020 à 00h10

Accroché par le FC Séville (0-0), le FC Barcelone, toujours leader, a laissé ses premiers points en route depuis la reprise de la Liga. Le Real Madrid pourrait en profiter.

Il fallait donc attendre un vrai test pour voir la machine barcelonaise s'enrayer. Une machine portée par la virtuosité de son génie depuis la reprise. Ce vendredi, au stade Ramon Sanchez-Pizjuan, les observateurs ont retrouvé un Barça à l'expression collective limitée, sans idée et réduit aux inspirations de son maître à jouer. Séville est pourtant la proie favorite de Lionel Messi, et le natif de Rosario avait l'occasion d'inscrire son 700eme but en carrière. Mais cette carotte n'a pas suffi.

Une soirée à oublier pour le Barça

Il sera difficile de faire porter le chapeau à Antoine Griezmann puisque le champion du monde était sur le banc au coup d'envoi, au profit de Luis Suarez et Martin Braithwaite. Dans un premier acte très fermé, c'est Séville qui a allumé la première mèche sur une frappe puissante de l'ancien Bordelais Jules Koundé, hors cadre (11eme). Le jeune défenseur a ensuite sauvé les Rojiblancos en s'interposant sur un coup-franc de Lionel Messi sur lequel Vaclik était battu (25eme). La suite a été une série d'approximations techniques dans les rangs barcelonais.

Légèrement supérieur dans le jeu, le FC Séville aurait pu trouver l'ouverture en se montrant plus précis dans ses projections. Mais le second acte n'a pas été plus brillant. Avant l'heure de jeu, Ter Stegen, meilleur Blaugrana ce vendredi, a sauvé les siens en effectuant une parade salvatrice sur une frappe sèche de Lucas Ocampos (55eme). Messi, lui, s'est encore essayé sur coup-franc mais l'Argentin a buté sur le gardien adverse (73eme). Après une nouvelle alerte d'Ocampos pour les locaux (83eme), le Barça a eu sa balle de match, par Luis Suarez, qui a manqué l'immanquable (89eme). Antoine Griezmann, de son côté, a fait une entrée discrète dans les dix dernières minutes. Un soir à oublier pour le leader. Le Real Madrid, qui défie la Real Sociedad dimanche (22h00), pourrait revenir dans son rétroviseur, s'il ne prend pas les commandes de la Liga...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.