Espagne : Grizou brille encore !

Espagne : Grizou brille encore !©Media365

Rémi Farge, publié le samedi 15 décembre 2018 à 18h10

Auteur d'un doublé et d'une passe décisive, l'attaquant international français Antoine Griezmann a porté l'Atlético Madrid sur la pelouse du Real Valladolid ce samedi après-midi (2-3).

Qu'il soit associé à Costa, à Correa ou à Kalinic, rien ne change pour Antoine Griezmann. Le patron de l'Atlético Madrid, c'est clairement lui, et il s'attache à le rappeler à chaque sortie des Colchoneros. Ce samedi encore, c'est lui et lui seul qui a porté son équipe pour ramener un succès pénible de Valladolid (2-3). Pourtant, les hommes de Diego Simeone étaient idéalement lancés dans cette rencontre avec l'ouverture du score de Kalinic en première période. Lancé par Griezmann sur la droite de la surface, l'attaquant croate a trompé le gardien adverse d'un tir croisé (26eme). Juste avant la pause, Griezmann a doublé la mise sur un penalty qu'il s'était lui-même procuré après le contre d'une de ses frappes par la main d'un défenseur (45eme).

L'Atlético Madrid met la pression sur le Barça


Mais au retour des vestiaires, les Madrilènes se sont relâchés. Coup sur coup, ils ont même encaissé deux buts sur corner. Calero, dont la cote ne cesse d'augmenter, a d'abord réduit l'écart de la tête (57eme), avant que Niguez ne trompe son propre gardien sur un autre coup de pied de coin (63eme). Accroché, l'Atlético Madrid a dû s'en remettre à Griezmann pour ne pas rentrer avec une tonne de regrets. Et sur un cafouillage consécutif à un corner, l'attaquant français a placé une frappe croisée pleine de sang-froid pour tromper Masip (80eme). Une réalisation d'une importance extrême pour les Colchoneros. Car au classement, ce succès leur permet de revenir sur les talons du FC Barcelone, qui se rendra à Valence dimanche soir (20h45) pour y affronter Levante.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.