Emery-Xavi, la grosse embrouille !

Emery-Xavi, la grosse embrouille !©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 29 novembre 2021 à 12h22

La police a dû intervenir pour éviter que la situation ne dégénère entre Unai Emery et Xavi après la défaite de Villarreal contre le Barça samedi soir (1-3).



Unai Emery a le sang chaud. On avait déjà pu s’en rendre compte fin juillet lors du match amical entre son équipe de Villarreal et l’OM à l’Orange Vélodrome. L’ancien entraîneur parisien s’était accroché verbalement avec son homologue phocéen Jorge Sampaoli, et ce dernier avait dû être retenu par un des ses adjoints pour que la confrontation ne devienne pas physique. Samedi soir, c’est à l’issue de la défaite du Sous-marin jaune contre le FC Barcelone (1-3) que la situation a bien failli dégénérer avec Xavi.

Très remonté en raison de décisions arbitrales défavorables à son équipe, le technicien basque n’a guère apprécié la démonstration de joie du banc catalan au coup de sifflet final. Il a ensuite refusé de serrer la main du nouvel entraîneur du Barça. Et d’après le quotidien catalan Sport, le ton serait tellement monté entre dans le tunnel menant aux vestiaires que la police est intervenue pour éviter que la situation ne dégénère entre les deux hommes. Mais ils ont tout de même fini par se saluer.

Xavi : "Je comprends sa colère"

"Je m’attendais à ce qu’il vienne me serrer la main, mais je comprends sa colère, avait ensuite expliqué Xavi. C’était un match très difficile. Nous avons moins dominé que prévu et nous avons eu de la chance de prendre l’avantage grâce à ce but de Memphis (à la 88e minute, ndlr) puis sur le penalty (de Coutinho dans le temps additionnel, ndlr)." Emery et ses joueurs étaient eux surtout en colère contre l’arbitrage de Cesar Soto, déplorant notamment qu’il ne leur ait pas accordé de penalty pour une main de Gerard Piqué ou un accrochage entre Eric Garcia et Raul Albiol.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.