Coupe du Roi : Le Betis Séville arrache sa finale contre Valence

Coupe du Roi : Le Betis Séville arrache sa finale contre Valence©Panoramic, Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le jeudi 03 mars 2022 à 23h12

Le Betis Séville disputera la finale de la Coupe du Roi face à Valence. Au terme d'un match poussif face au Rayo Vallecano (1-1), les partenaires de Nabil Fekir ont su égaliser dans les derniers moments grâce à Borja Iglesias (1-1). Un résultat suffisant étant donné la victoire obtenue lors de l'aller (1-2).


Le Betis Séville n'a pas vraiment maîtrisé son match, mais sera bien au rendez-vous de la finale de la Coupe du Roi afin de défier Valence, le 23 avril prochain au stade La Cartuja, à Séville. Vainqueur de la demi-finale aller sur la pelouse du Rayo Vallecano (1-2), la formation de Manuel Pellegrini a connu des difficultés afin de mettre en danger son opposant, malgré une possession toujours importante, avoisinant les 60% à de nombreux moments. Toutefois, les occasions n'ont pas été nombreuses. Une tête de Juanmi bien captée par Luca Zidane (6ème), un centre tendu de Moreno (36ème) et c'est à peu près tout lors d'un premier acte terne.

Fekir très emprunté, le Betis a souffert jusqu'au bout

Au retour des vestiaires, le spectacle global n'a malheureusement pas connu une montée en gamme. En revanche, Nabil Fekir a lui confirmé être en grande difficulté. Le maître à jouer de la formation andalouse, qui avait dû sortir à la mi-temps du derby face au FC Séville dimanche en raison d'une douleur au genou, a bien tenté de faire la différence mais ce n'était pas son soir. Peu avant l'heure de jeu, il a tenté de placer une accélération et le ballon a terminé sa course en sortie de but... Bien trouvé par une remise en retrait de Sergio Canales, William Carvalho a lui trop enlevé son tir (70ème). Quelques minutes plus tard, Fekir a sollicité Luca Zidane via un tir beaucoup trop sur le portier du Rayo (72ème).


Entré en jeu à la 77ème minute, Bebe a permis au Rayo d'ouvrir le score par le biais d'un superbe coup-franc à près de 30 mètres qui n'a laissé aucune chance à Claudio Bravo (80ème). Au courage, le Betis Séville a finalement arraché son billet pour la finale dans le temps additionnel :  trouvé par un dégagement de Bravo sur l'aile, Joaquin a servi un Canales qui a centré devant la sortie de Zidane. Alors que le ballon filait vers le but, un défenseur l'a renvoyé mais Borja Iglesias a contré le cuir, qui a terminé dans les filets (92ème). Dans un stade en fusion, les joueurs du Bétis pouvaient laisser exploser leur joie : ils seront bien présents à La Cartuja face à Valence afin de possiblement remporter un troisième titre dans la compétition (le dernier remontant à 2005).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.