Chine : Bakambu en dit plus sur son futur transfert

Chine : Bakambu en dit plus sur son futur transfert©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le dimanche 14 janvier 2018 à 20h12

Ce n'est pas encore signé mais l'affaire est en passe d'être bouclée dans les prochains jours.

Deux ans et demi après son arrivée à Villarreal, Cédric Bakambu va quitter le sous-marin jaune. Mais celui qui rêvait de Premier League va finalement mettre le cap sur la Chine et s'engager avec le Beijing Guoan. Nos confrères de L'Equipe évoquent un transfert de 74 millions d'euros (dont 34 M€ de taxes), ce qui va permettre à l'international congolais de devenir le joueur africain le plus cher de l'histoire. « Je suis entre les deux clubs mais à l'heure où je vous parle je suis toujours joueur de Villarreal. J'attends juste l'accord entre les deux parties », a confié l'intéressé sur le plateau du Canal Football Club dimanche soir. En Chine, l'ancien joueur de Sochaux devrait percevoir 18 millions d'euros par saison. Un salaire conséquent qu'il n'a pas voulu confirmer : « Je ne sais pas, on verra bien. Je lis ce qui se dit. Mais ce n'est pas encore fait et vous en saurez plus quand ce sera fait. »Interrogé sur son choix de rejoindre le club pékinois, Cédric Bakambu n'a pas caché avoir hésité et s'être renseigné sur sa future destination avant de se décider. « A chaque fois, avant d'aller dans un nouveau club, je me renseigne sur la ville, le club, l'effectif, et c'est ce que j'ai fait. On m'a dit que Pékin était une ville très polluée ! Au début je n'étais vraiment pas chaud », a précisé l'attaquant de Villarreal. Auteur de neuf buts depuis le début de la saison en Liga, le natif d'Ivry-sur-Seine était parti sur les bases de sa meilleure saison en Espagne et ne pensait pas forcément à partir dès cet hiver. Mais la question financière a joué, comme il l'a reconnu sans se cacher. « J'avais dit que je voulais aller au bout de mon travail avec Villarreal, mais les circonstances ont fait que j'ai dû prendre une autre décision. L'argent ? Il y a un peu de ça, oui. » En attendant sa signature officielle au Beijing Guoan, Cédric Bakambu a déjà été remplacé par le sous-marin jaune, qui a recruté Roger Martinez. Et sans le Congolais, le club de la province de Valence est allé s'imposer sur la pelouse du Real Madrid samedi soir (0-1).

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
3 commentaires - Chine : Bakambu en dit plus sur son futur transfert
  • invraisemblable...
    ou alors les chinois ont besoin d'exotisme...
    pour amuser les chinoises !

  • invraisemblable...
    ou alors les chinois ont besoin d'exotisme...

  • l argent , il y a un peu de ça oui !!!! tu parles d une reponse !!!comprenons plutot, l argent , il n y a que ça !!!mdr !!!