Barcelone - Bartomeu : " La VAR avantage toujours le Real "

Barcelone - Bartomeu : " La VAR avantage toujours le Real "©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le lundi 06 juillet 2020 à 08h50

Malgré la nette victoire de son équipe contre Villarreal dimanche (4-1), le président du Barça Josep Maria Bartomeu a pesté après-coup contre l'arbitrage, qui penche trop à l'entendre en faveur du Real Madrid.

Si la course au titre de champion en Espagne manquait un peu de piment, les déclarations tenues dimanche soir par Josep Maria Bartomeu devraient fortement y remédier. L'homme fort du FC Barcelone s'est lâché et a étalé tout ce qu'il avait sur le cœur après le carton des siens face à Villarreal (4-1). En dépit du large succès, le président du Barça était mécontent. Et sa colère était due à ce qui s'était passé quelques heures plus tôt à Bilbao lors du match entre l'Athlétic et le Real Madrid.

Les Merengue l'ont emporté sur le plus petit des écarts et grâce à un pénalty transformé en fin de match par Sergio Ramos. Un pénalty discutable et qui fut accordé après l'utilisation de la VAR. «J'ai vu la fin de la deuxième période à Bilbao. Une victoire de plus pour le Real Madrid et je vais répéter mon message. Cela me fait de la peine car nous avons le meilleur championnat du monde et mais la VAR n'est pas à la hauteur », a fulminé Bartomeu auprès des journalistes.

Les propos de Bartomeu pourraient lui valoir de sérieux problèmes avec les dirigeants de la Liga. Mais, il n'en a que faire. Il assume même ses propos en soulignant que « la VAR avantage toujours la même équipe ». « Elle ne s'est pas montrée équitable et il y a des équipes qui se sont vues lésées. Nous en avons parlé avec la Fédération Espagnole et la VAR doit être là pour aider l'arbitre », a-t-il ajouté. Cette sortie médiatique du président blaugrana va faire couler beaucoup d'encre. Mais, c'est peut-être l'effet espéré, avec l'idée de se prémunir contre d'éventuelles injustices lors des dernières journées qui restent à disputer.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.