Barça : La dernière honteuse de Piqué

Barça : La dernière honteuse de Piqué©Media365
A lire aussi

Faraj Benlahoucine, Media365 : publié le mercredi 09 novembre 2022 à 10h31

A l'occasion de sa dernière feuille de match avec le Barça, Gerard Piqué s'est rendu coupable d'une sortie de route honteuse.



Suite à l'annonce surprise de sa retraite sportive la semaine dernière, Gerard Piqué avait fait ses adieux au Camp Nou ce samedi en Liga lors du succès du Barça contre Almeria (2-0). Et donc la dernière apparition du défenseur central sous la tunique blaugrana sur le circuit professionnel était censée avoir lieu ce mardi soir à Pampelune sur la pelouse d'Osasuna où "Shakiro" et le Barça ont vécu une soirée particulièrement agitée. Les premiers évènements se sont enchaînés rapidement en première période.


Suite à l'ouverture du score de David Garcia (1-0, 6eme), l'atout offensif numéro un des Catalans, Robert Lewandowski, a été expulsé à la demi-heure de jeu. Sa faute dangereuse lors d'un duel aérien avec Unai Garcia lui a coûté un second avertissement (31eme). La source du courroux de Gerard Piqué, apparu très en colère à la mi-temps. Remplaçant, le champion du monde 2010 n'a pas pu s'empêcher d'aller à la rencontre de Jesus Gil Manzano à qui il a livré le fond de sa pensée. Et dans un langage pour le moins fleuri.

Des insultes inacceptables

"Tu es de loin l'arbitre qui nous a le plus b..." s'est emporté Gerard Piqué selon plusieurs médias espagnols dont Mundo Deportivo. "C'est une p... de honte, je ch... sur ta p... de mère" a également lancé l'ancien international ibère. Une vulgarité si intense qu'elle ne pouvait demeurer impunie. Tout naturellement, l'homme en noir a expulsé le défenseur dans les entrailles du stade El Sadar, précipitant sa retraite. Une dernière bien triste pour ce symbole du Barça, d'autant plus qu'il devait entrer en jeu d'après son entraîneur en raison des conditions physiques délicates d'Andreas Christensen et d'Eric Garcia. Néanmoins, la victoire en infériorité numérique grâce à des réalisations de Pedri et Raphinha en seconde période (1-2) a probablement apaisé la colère du néo-retraité.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.