Atlético Madrid - Simeone : "Dembélé ? C'est très avancé"

Atlético Madrid - Simeone : "Dembélé ? C'est très avancé"©Media365
A lire aussi

Axel Allag, publié le lundi 11 janvier 2021 à 16h41

L'entraîneur de l'Atlético Madrid, Diego Simeone, est optimiste quant à l'arrivée possible de Moussa Dembélé en Liga. Ce lundi, il a indiqué que le dossier menant l'attaquant de l'OL en Espagne était "très avancé".

Le directeur sportif de l'OL, Juninho, avait confirmé l'envie de départ de Moussa Dembélé, samedi en conférence de presse, alors que le joueur est devenu un simple remplaçant dans l'équipe dirigée par Rudi Garcia. "Il y a une possibilité. Moussa est venu me parler car il pense que c'est le moment pour lui de changer d'équipe. Il a perdu un peu sa motivation", avait commenté le dirigeant brésilien, avouant aussi qu'il était "tombé d'accord" avec l'Atlético Madrid dans l'optique de gagner du temps de jeu. Si, pour le moment, les détails de l'opération ne sont pas officialisés, Diego Simeone a lui aussi été sondé sur l'arrivée de Dembélé du côté du Wanda Metropolitano, ce lundi.


Simeone se méfie de Séville et ne parle pas des propos de Zidane

"Ce n'est pas encore bouclé, mais c'est très avancé. Je parlerai de lui quand il sera avec nous", a expliqué le technicien argentin en conférence de presse, avant la rencontre de son effectif face au FC Séville, mardi soir en Liga (21h30). Alors que l'Atlético est leader du championnat d'Espagne avec trois matchs en moins, Simeone s'attend à une opposition forte, face aux joueurs de Julen Lopetegui. "Séville vient de jouer, avec un très bon rythme de jeu, ils avaient l'air très bien dans le dernier match (victoire 3-2 contre la Real Sociedad, ndlr). Ils rivalisent toujours et jouent très bien, ils profitent de leur jeu de position, pour éliminer les adversaires et en profiter sur les côtés avec les joueurs qui arrivent en second rideau. Ils ont fait un très bon match au milieu ... Ils sont de plus en plus compétitifs depuis des années", a-t-il observé.

Par ailleurs, il n'a pas voulu réagir aux propos tenus par Zinédine Zidane qui avait déploré l'état de la pelouse à Osasuna, en raison des conditions climatiques. "Je n'étais pas à la place de l'entraîneur qui a donné son avis, donc je ne peux pas parler de ce qu'il a dit. Demain il fera froid, le terrain ne sera pas si bon et pas beaucoup mieux", a prédit le natif de Buenos Aires.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.