Amical : Vainqueurs en Russie, les Bleus ont cette fois opté pour le diesel

Amical : Vainqueurs en Russie, les Bleus ont cette fois opté pour le diesel©Media365

Geoffrey Steines, publié le mardi 27 mars 2018 à 19h50

Après une première demi-heure soporifique, l'équipe de France a accéléré pour prendre logiquement le dessus sur une faible Russie mardi en match amical (1-3). Emmenée par Paul Pogba et Kylian Mbappé, elle ne s'est pas rassurée pleinement, fonctionnant encore sur courant alternatif, comme face à la Colombie.

Le debriefIl fallait une réaction et elle a mis du temps à se dessiner. Mais les Bleus ont renoué avec la victoire, quatre jours après une défaite déroutante contre la Colombie (2-3), en s'imposant logiquement mardi en Russie (1-3). Ils sont ainsi allés à l'essentiel, dans une soirée où ils ont encore fonctionné sur courant alternatif. Contrairement à vendredi au Stade de France, ils avaient choisi le mode diesel, avec une entame sans vie et sans punch avant de mettre un coup de collier salvateur. La faute aux sept changements dans le onze de départ et au passage en 4-3-3, à l'atmosphère tropicale dans le stade fermé de Saint-Pétersbourg et rempli au fil du match ou à la faiblesse de l'opposition, peu importe : les Français ont produit l'une des entames les plus indigentes de l'ère Didier Deschamps.Il n'y avait pas de rythme sur une pelouse qui n'y aidait certes pas, peu d'envie dans les duels et un manque flagrant de justesse technique. Heureusement que ce n'était que la 63eme nation mondiale en face, le plus mauvais classement parmi tous les qualifiés pour la prochaine Coupe du Monde. Un statut auquel la Sbornaïa a fait « honneur », en dehors de Fedor Smolov, tant elle n'a pas réussi à profiter de l'entrée en matière plus que poussive des Bleus et a montré ses limites dans tous les secteurs. Dès que les visiteurs ont accéléré le tempo, dans le sillage de Paul Pogba et Kylian Mbappé, détonateurs de l'attaque française, les Russes n'ont pas pu suivre. Cela s'est traduit au tableau d'affichage et les Bleus auraient dû vivre une fin de match tranquille après avoir pris un break d'avance au retour des vestiaires.Mais la fébrilité défensive observée contre la Colombie a refait surface, que ce soit dans l'axe ou sur les côtés, et a fini par coûter un sixième but encaissé sur les trois dernières sorties pour la sélection. Elle a aussi validé le fait qu'elle manquait encore d'une idée directrice, de liant et d'une réelle force collective, qui lui sera nécessaire pour jouer son rôle d'outsider pour le titre mondial. Il a fallu un dernier exploit individuel de Mbappé, et une belle boulette de gardien au passage, pour assurer le succès en fin de rencontre. Clairement, la France n'a pas tout réglé lors de cette prise de marques en Russie, avant de s'y installer le plus longtemps possible à compter de la mi-juin. Elle s'est tout de même évitée de s'enfoncer davantage dans le doute à l'approche du Mondial. C'est déjà ça.Le film du match15eme minuteZhirkov part de son côté gauche pour repiquer dans l'axe et fixer la défense française afin de servir Dzagoev, arrivé lancé dans son couloir. Il centre au cordeau en première intention et Smolov coupe la trajectoire au point de penalty devant Umtiti. Son tir croisé du gauche est bien repoussé par un Lloris bien placé.26eme minuteP.Pogba lance N.Kanté dans le dos de la défense russe d'un petit ballon par-dessus. Parti à la limite du hors-jeu, le milieu de Chelsea remise pour Martial, qui déchire sa volée. Mais ça profite à Mbappé, dont la reprise du plat du pied droit manque de conviction pour battre Lunyov, bien présent sur la trajectoire pour s'interposer.40eme minute (0-1)P.Pogba a tout son temps pour ajuster sa passe en profondeur vers Mbappé, bien lancé à la limite du hors-jeu. Granat est trop court pour intercepter et l'attaquant du PSG fixe Neustädter avant de repiquer sur son pied droit et de conclure d'une frappe au premier poteau qui prend à contre-pied Lunyov.43eme minuteExcentré sur la gauche, L.Hernandez trouve Mbappé, qui se joue de Granat tout en vitesse pour dénicher une solution de centre. Sa passe tendue est coupée par Martial, qui ne peut reprendre comme il le souhaite aux six mètres. Lunyov se saisit du ballon.49eme minute (0-2)Coup-franc à 25 mètres pour les Bleus, suite à une faute sur P.Pogba. Le milieu de Manchester United s'en charge lui-même et enroule parfaitement sa frappe au-dessus du mur russe. Le ballon se loge dans le soupirail et Lunyov ne peut rien.58eme minuteCorner sur la gauche pour la Russie. Rausch le tire sortant avec son pied gauche et Martial prolonge involontairement le ballon de la tête jusqu'au second poteau. Seul à la tombée, Smolov reprend de volée et contraint Lloris à la parade. Le capitaine des Bleus repousse sur Pavard puis Granat, qui réussit à manquer le cadre aux six mètres.68eme minute (1-2)A la tombée d'un ballon anodin, Umtiti se troue et les Russes profitent d'un boulevard sur la droite. Tranquille pour déborder, Smolnikov a tout son temps pour ajuster son centre dans le dos de la défense française et trouver au second poteau Smolov, qui n'a plus qu'à terminer le travail à bout portant pour battre Lloris.83eme minute (1-3)Matuidi déboule sur le côté gauche et s'arrache pour servir Mbappé dans la surface russe. Dans un angle fermé, l'attaquant parisien se lance dans une série de dribbles qui donne le tournis à Neustädter avant de conclure d'une frappe pourtant en plein sur Lunyov. Mais le gardien russe commet une grossière faute de main.Tops et flopsTOP 3Discret pendant une demi-heure, P.POGBA a haussé le ton en même temps que son équipe et ce n'est pas un hasard. Il s'est efforcé de jouer simple et s'est retrouvé à l'origine de la plupart des mouvements offensifs français. Il a couronné le tout d'une passe décisive et un but, une première pour lui dans un même match avec les Bleus. Idéal pour retrouver la confiance en pleine période de doute avec MU.MBAPPE n'a clairement pas tout réussi, tombant parfois dans la facilité et se compliquant la vie. Mais chacune de ses accélérations a fait mal à la défense russe et il s'est imposé comme le détonateur offensif de son équipe. Auteur de son premier doublé chez les Bleus, il a confirmé son rôle toujours plus prépondérant en sélection.Sans avoir des tonnes de munitions, son équipe ayant le plus grand mal à amener le ballon jusqu'aux abords de la surface française, SMOLOV a régulièrement réussi à tirer le meilleur parti de chaque situation. Il s'est procuré deux occasions franches avant de trouver l'ouverture sur la troisième. La récompense de son match plein, tant il a pesé sur la défense des Bleus par son flair et sa puissance.FLOP 3Trop court sur le premier but français, GRANAT a énormément souffert face à la vitesse des attaquants des Bleus, en particulier Mbappé. Le défenseur du Rubin Kazan a aussi affiché une grande fébrilité balle au pied et vendangé une énorme opportunité de réduire le score.Autre symbole d'une défense à trois en immense difficulté dès que les Français ont réussi à prendre de la vitesse, NEUSTÄDTER a pris le bouillon à deux reprises face à Mbappé, dont les dribbles chaloupés ont mis au supplice le défenseur de Fenerbahçe. Inquiétant à trois mois à peine du début de la Coupe du Monde.Autant MARTIAL avait marqué des points en Allemagne au mois de novembre, autant il en a perdu cette fois. L'attaquant de Manchester United est apparu très brouillon balle au pied et n'a pas bien exploité les quelques ballons intéressants qu'il a touchés. Comme éteint, il n'a pas existé dans une rencontre où il y avait pourtant de quoi faire face à un adversaire faible défensivement.Monsieur l'arbitre au rapportUn match tranquille pour l'arbitre lituanien, tant il s'est déroulé sur un rythme piano. Il a bien jugé deux situations litigieuses dans la surface avec Anthony Martial et vu une simulation évidente de Kylian Mbappé.La feuille de matchAmical : RUSSIE - FRANCE : 1-3 Stade Krestovski (40 000 spectateurs environ)Temps frais - Pelouse bonneArbitre : M.Mazeika (Lituanie, 6)Buts : Smolov (68eme) pour la Russie - Mbappé (40eme et 83eme) et P.Pogba (49eme) pour la FranceAvertissement : Zabolotnyi (67eme) et An.Miranchuk (82eme) pour la Russie - Mbappé (52eme) pour la FranceExpulsion : AucuneRussieLunyov (4) - Granat (3), Neustädter (3), Kudryashov (4) - Samedov (4) puis Smolnikov (46eme / 6), Erokhin (4) puis Shvets (76eme), Golovin (5), Dzagoev (5) puis An.Miranchuk (54eme), Zhirkov (5) puis Rausch (46eme / 5) - Al.Miranchuk (4) puis Zabolotnyi (67eme), Smolov (6) (cap)N'ont pas participé : Akinfeev (g), Gabulov (g), Cheryshev, Glushakov, Kombarov, Kutepov, SemenovEntraîneur : S.CherchesovFranceLloris (cap) (6) - Pavard (4), Koscielny (5), Umtiti (4) puis Kimpembe (81eme), L.Hernandez (5) - P.Pogba (7), N.Kanté (5) puis Tolisso (67eme), Rabiot (4) puis Matuidi (81eme) - O.Dembélé (4) puis Giroud (72eme), Mbappé (7) puis Lemar (85eme), Martial (3) puis Griezmann (59eme)N'ont pas participé : Areola (g), S.Mandanda (g), Ben Yedder, Digne, D.Sidibé, VaraneSélectionneur : D.Deschamps

Vos réactions doivent respecter nos CGU.