Amical : La France arrache un nul heureux contre l'Islande après une prestation très moyenne

Amical : La France arrache un nul heureux contre l'Islande après une prestation très moyenne©Media365

Geoffrey Steines, publié le jeudi 11 octobre 2018 à 23h15

Sérieusement ballotée par l'Islande jeudi en match amical (2-2), l'équipe de France a attendu les cinq dernières minutes pour réagir et remonter deux buts de retard pour éviter une première défaite comme championne du monde. Mais cette fin de match ne suffira pas à faire oublier les difficultés des Bleus.

Le debrief
Un avertissement sans frais à bien prendre en compte pour l'équipe de France. Hors-sujet pendant 85 minutes, elle a frôlé la correctionnelle contre l'Islande en match amical jeudi, avant de préserver son invincibilité de championne du monde grâce à deux buts inscrits en fin de match (2-2). Mais cet épilogue heureux ne fera pas oublier tout ce que les Bleus avaient mal fait jusque-là. Ils ont globalement manqué de tout sur la pelouse du Roudourou : d'intensité physique, de justesse technique, de détermination et d'envie. Le début de match volontariste, en particulier dans le pressing, ne laissait pourtant pas présager d'une telle bouillie de football. Le bel élan n'a toutefois duré que 10 minutes, avant que l'étreinte française ne se relâche. Les hommes de Didier Deschamps ont ainsi laissé les Islandais, pourtant en plein doute après avoir pris 9 buts en deux matchs contre la Suisse puis la Belgique en septembre et en attente d'un succès depuis près d'un an, prendre confiance et se libérer.

En toute logique, les visiteurs ont pris l'avantage au score à la demi-heure de jeu et auraient pu doubler la mise avant la pause, finissant par le faire après. Les Bleus semblaient alors prêts à mettre un coup de collier pour se rattraper d'un premier acte indigne, malgré des situations intéressantes, pour la plupart déclenchées par Antoine Griezmann. Mais ce break concédé a fait retomber les Français dans leurs travers du jour, dans un Roudourou amorphe et qui n'incitait pas vraiment à la révolte. Ils paraissaient même plus proches d'encaisser un troisième but que de réduire l'écart. Il a fallu que les entrants Kylian Mbappé et Tanguy Ndombele prennent les choses en main pour faire céder le bloc islandais, qui a bien trop reculé dans le dernier quart d'heure et explosé physiquement. Au moins, les Bleus ont évité une défaite qui aurait fait tâche face à une équipe étant à ce point dans le dur en ce moment. Mais ils ont rouvert un débat sur leur niveau réel, en particulier face aux blocs bas, trois mois à peine après leur titre de champion du monde. Un retour sur terre en forme de rappel à l'ordre.
Le film du match
9eme minute
Lancé par J.Gudmundsson, qui s'était extirpé du marquage au milieu, Finnbogason prend sa chance d'un tir croisé dans un angle fermé. Lloris se couche bien pour repousser et se saisit du ballon dans un deuxième temps.

18eme minute
Décalé par Griezmann, Digne ajuste son centre dans la surface islandaise. L'attaquant de l'Atlético Madrid coupe la trajectoire au premier poteau et reprend de la tête à une dizaine de mètres du but de Runarsson. Le gardien de Dijon était battu, mais la tentative de Griezmann est trop décroisée.

30eme minute (0-1)
Kimpembe se fait bouger au poteau de corner, alors qu'il protégeait le ballon, et Finnbogason le gratte dans ses pieds. L'attaquant islandais centre en retrait pour B.Bjarnason, qui enroule sa frappe sans contrôle. Lloris est trop court pour la sortir de son petit filet.

34eme minute
Thauvin cherche plein axe Griezmann, qui laisse passer avec de la réussite pour Giroud. Ce dernier remise en une touche pour son partenaire, qui décale immédiatement O.Dembélé sur la gauche. L'attaquant du FC Barcelone ouvre son pied droit, mais bute sur la bonne sortie de Runarsson.

37eme minute
Corner pour l'Islande sur la gauche. G.Sigurdsson le frappe rentrant et R.Sigurdsson s'impose face à Kimpembe dans les airs pour placer sa tête au point de penalty. Lloris sort une magnifique horizontale sur sa gauche pour sauver son équipe, repoussant sur B.Bjarnason, qui manque de pousser le ballon dans le but vide. Le capitaine des Bleus éloigne le danger comme il peut et doit encore s'interposer deux à bout portant au sol. Quelle séquence du gardien de Tottenham !

44eme minute
N'Zonzi s'avance plein axe sans être attaqué par la défense islandaise. Arrivé à 20 mètres, le milieu de l'AS Rome déclenche une frappe enroulée puissante. Il faut une belle envolée de Runarsson sur sa droite pour envoyer cette frappe en corner.

52eme minute
Servi sur la droite, Thuavin repique sur son pied gauche et allume d'un tir vers le second poteau. Le ballon prend une trajectoire vicieuse et lèche la barre d'Halldorsson, qui était largement battu.

54eme minute
Coup d'accélérateur sur la gauche d'O.Dembélé. L'attaquant barcelonais se joue d'Eyjolfsson d'un crochet intérieur et adresse un centre parfait du droit pour la tête de Griezmann, seul au point de penalty. Sa reprise de la tête est déviée par Halldorsson d'un sacré réflexe sur sa droite.

58eme minute (0-2)
Corner pour l'Islande sur la gauche. Sigurdsson l'enroule et Arnason se défait du marquage de Kimpembe pour couper la trajectoire au premier poteau. Le défenseur islandais claque une reprise décroisée parfaite, qui trompe Lloris avec l'aide de la barre.

64eme minute
Passe plein axe catastrophique de Lemar, dont profite Sigurdsson à 30 mètres du but français. Après s'être avancé plein axe, le capitaine islandais envoie une frappe croisée du gauche, sur laquelle Lloris doit bien se coucher pour dévier en corner.

86eme minute (1-2)
Excellent pressing de Ndombele sur le côté droit pour gratter le ballon dans les pieds de A.Gudmundsson. Le milieu lyonnais trouve Mbappé, qui se joue de son adversaire direct d'un dribble derrière la jambe. Il centre ensuite fort devant le but et la petite déviation de Halldorsson contraint Eyjolfsson à marquer contre son camp.

90eme minute (2-2)
Penalty pour la France. A la tombée d'un corner sortant de Lemar, Sigthorsson empêche la reprise de la tête de Zouma en opposant la main. L'arbitre siffle une faute évidente et Mbappé prend Haldorsson à contre-pied en trouvant la lucarne.
Tops et flops

TOP 3

ARNASON a réalisé un match plein dans l'axe de la défense. Il s'est parfaitement occupé du cas Giroud, en binôme avec R.Sigurdsson, et a couronné sa prestation d'une belle réalisation de la tête pour le break islandais. Même quand le navire a sérieusement tangué dans le dernier quart d'heure, il a globalement bien tenu la baraque.

G.SIGURDSSON ne manque décidément pas de classe. Par son positionnement entre les lignes, il a posé un problème insoluble aux Français et permis à son équipe de s'installer haut sur le terrain par sa faculté à conserver le ballon avec sa technique soyeuse. Passeur décisif sur corner pour le 0-2, il a bien failli plier le match pour de bon à l'heure de jeu.

Ménagé au coup d'envoi en raison d'une lourdeur à la cuisse, MBAPPE s'est d'abord mis dans le rythme plan-plan de ses partenaires avant de donner le coup d'accélérateur nécessaire à la révolte. Il a provoqué le csc islandais sur la réduction du score avant d'égaliser sur penalty. Les Bleus en avaient bien besoin.


FLOP 3

Semaine catastrophique pour KIMPEMBE. Expulsé logiquement avec le PSG contre Lyon, le défenseur parisien a vécu un nouveau calvaire avec le maillot bleu. En retard dans toutes ses interventions, il est coupable sur les deux buts islandais, avec un ballon mal négocié à son poteau de corner et un marquage très lâche sur corner. Un vrai coup de mou dans un début de saison jusque-là parfait.

THAUVIN avait une belle occasion à saisir avec sa première titularisation en équipe de France, il l'a complètement gâchée. Visiblement bridé, il a manqué de la spontanéité qui fait habituellement sa force avec l'OM et a connu un énorme déchet technique, y compris dans les gestes les plus simples. Pas certain qu'il obtienne une deuxième chance de si tôt.

La belle histoire de la Coupe du Monde vit des moments plus compliqués depuis le début de la saison internationale. PAVARD a encore souffert dans son couloir et multiplié les transmissions imprécises dans son couloir. Un impact trop minimal pour un joueur qui doit assumer son nouveau statut de champion du monde.
Monsieur l'arbitre au rapport
Laissant énormément jouer et donnant de la latitude aux Islandais pour imposer leur jeu très physique, l'arbitre portugais a encouragé le rythme du match, même s'il aurait certainement gagné à user davantage de son sifflet. Un penalty logique accordé aux Bleus en fin de match.
La feuille de match
Amical / FRANCE - ISLANDE : 2-2
Roudourou (17 000 spectateurs environ)
Temps frais - Pelouse excellente
Arbitre : M.Lopes Martins (5)

Buts : Eyjolfsson (86eme csc) et Mbappé (90eme sp) pour la France - B.Bjarnason (30eme) et Arnason (58eme) pour l'Islande

Avertissement : Giroud (89eme) pour la France - Halldorsson (83eme), Eyjolfsson (89eme) et Sigurjonsson (93eme) pour l'Islande

Expulsion : Aucune


France
Lloris (cap) (6) - Pavard (4), Varane (5) puis Zouma (46eme / 5), Kimpembe (3), Digne (5) - N'Zonzi (4), P.Pogba (5) puis Ndombele (67eme) - Thauvin (3) puis Lemar (59eme), Griezmann (5) puis Mbappé (59eme), O.Dembélé (4) puis Payet (67eme) - Giroud (4)

N'ont pas participé : Areola (g), S.Mandanda (g), L.Hernandez, M.Sakho, D.Sidibé, N.Kanté
Sélectionneur : D.Deschamps


Islande
Runarsson (6) puis Halldorsson (46eme /6) - Eyjolfsson (4), Arnason (7), R.Sigurdsson (6), Saevarsson (6) puis Fjoluson (81eme) - Sigurjonsson (5), B.Bjarnason (6) - J.Gudmundsson (5) puis Palsson (71eme), G.Sigurdsson (cap) (7) puis Gislason (80eme), Traustason (4) puis Sigthorsson (59eme) - Finnbogason (6) puis A.Gudmundsson (46eme / 4)

N'ont pas participé : Schram (g), Foluson, Ingason, Magnusson, A.Skulason, E.Bjarnason, Hallfredsson, Bödvarsson, Kjartansson, Sigurdarson
Sélectionneur : E.Hamren

Vos réactions doivent respecter nos CGU.