Varane : " Je préfère largement cela aux matchs amicaux "

Varane : " Je préfère largement cela aux matchs amicaux "©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le mercredi 17 octobre 2018 à 07h45

Raphaël Varane, le défenseur central des Bleus, livre son analyse après le succès de mardi soir contre l'Allemagne (2-1).

Raphaël Varane, quel regard portez-vous sur cette victoire arrachée face à l'Allemagne ?

C'est l'un de nos points forts. Ce n'est pas nouveau. On a réussi à gagner la Coupe du Monde sur des valeurs mentales. Il y a aussi des qualités sur le terrain, et on a réussi à remettre l'intensité que l'on voulait sur le terrain. Surtout en seconde période. De cette manière, on devient une équipe très compliquée à jouer.

Comment avez-vous rectifié le tir ? Est-ce une question d'intensité ou de réajustement tactique avec un passage en 4-3-3 ?

Les deux. Avec N'Golo (Kanté) devant la défense et Paul (Pogba) un peu plus haut pour avoir davantage de liberté dans la création du jeu, on s'est senti mieux en seconde mi-temps. On a réussi à moins courir dans le vide et être plus performant collectivement. On a réussi à se mettre dans le bon timing au niveau du pressing.

Quel a été le discours de Didier Deschamps à la pause ?

C'était surtout courir mieux et donc ensemble. On faisait les efforts mais ce n'était pas efficace. Ils arrivaient trop facilement à nous mettre en difficulté par les côtés. C'était un petit réajustement pour être plus efficace dans les courses. Il fallait mettre l'intensité nécessaire. Je pense que l'on pouvait faire mieux sur le repli défensif et dans le pressing.

Varane : « Il fallait être serein et attendre notre moment »


Avez-vous eu peur ?

Non, je pense que l'on sait gérer. On a eu des moments difficiles durant la Coupe du Monde, mais on a su faire le dos rond. Il ne faut pas paniquer. On a confiance en nous. On sait souffrir dans les moments plus difficiles. Il fallait se souder sur nos points forts. Devant, on a des joueurs très complémentaires avec des qualités différentes. Il fallait être serein et attendre notre moment.

Que pensez-vous du doublé d'Antoine Griezmann ?

Il a beaucoup travaillé. Aujourd'hui, c'est lui. La dernière fois, c'était Kylian (Mbappé). Une autre fois, c'est Olivier (Giroud). On a des joueurs qui font la différence devant. C'est top pour nous, on sait que l'on peut faire la différence à tous les instants. On peut faire mal à l'adversaire.

Est-il facile de se motiver pour cette Ligue des Nations ?

Nous sommes des compétiteurs. Personnellement, je préfère largement cela aux matchs amicaux. On a des adversaires de qualité. On veut gagner et c'est toujours excitant d'affronter de telles nations.

Propos recueillis par R.F., au Stade de France

Vos réactions doivent respecter nos CGU.