Tournon cible les mauvais clients et avait " mal pour eux "

Tournon cible les mauvais clients et avait " mal pour eux "©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mardi 23 octobre 2018 à 11h14

Ancien chef du service de presse des Bleus, Philippe Tournon a rendu son tablier après le sacre en Russie. Sur RMC Sport, il est revenu sur les joueurs les moins à l'aise devant un micro.

Comme Didier Deschamps, il a été double champion du monde mais à la différence du sélectionneur, Philippe Tournon est resté dans l'ombre. Le chef du service de presse de l'équipe de France est parti à la retraite en juillet dernier après près de 30 ans au service des Bleus (1983-2004 et 2010-2018). Présent sur le plateau de RMC Sport, Tournon est revenu sur les anecdotes qui ont marqué son passage ainsi que la corvée que pouvait représenter les conférences de presse pour certains joueurs. « Pendant le Mondial, j'ai eu du mal à gérer les choses quand Nabil Fekir ou Thomas Lemar arrivaient, a-t-il avoué dans l'émission Le Vestiaire. J'avais mal pour eux parce qu'ils étaient mal à l'aise, la question était toujours plus longue que la réponse. Ils ne développaient pas et avaient pourtant des choses à dire. »

Des mauvais clients pour les médias qui poussent Tournon a lancé un appel à la Fédération ainsi qu'aux clubs dans la formation des joueurs face à la presse. « La timidité s'apprivoise et se travaille, a poursuivi Tournon. Dans tous les stages de sélections de jeunes et dans les clubs, ça s'apprend. Il y a un travail à faire, car s'il avait été fait, nous n'aurions pas les cas suivants. N'Golo Kanté, Nabil Fekir ou Thomas Lemar sont des garçons qui doivent faire du media training. » Ce n'est pas le « I recup the ball » de Fekir après la victoire contre City qui a dû rassurer l'ancien chef de presse des Bleus.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.