Rami avait tout prévu pour la finale de la Coupe du Monde

Rami avait tout prévu pour la finale de la Coupe du Monde©Media365

Rédaction , publié le samedi 23 février 2019 à 08h28

Champion du monde avec les Bleus, Adil Rami n'a pourtant pas disputé la moindre minute en Russie l'été dernier. Le défenseur central de l'OM avait pourtant tout prévu, lui qui devait faire une apparition en finale.r



De retour à la compétition après des semaines sur le flanc, Adil Rami est d'humeur à parler ces derniers temps. Le défenseur central de l'OM enchaîne les interventions médiatiques depuis une semaine. Après avoir confié son « burn-out » après le Mondial 2018, le Marseillais est revenu sur le titre de champion du monde acquis avec les Bleus l'été dernier. Avec Alphonse Aréola, il est le seul membre des 23 à ne pas avoir joué la moindre minute dans la compétition. Tout sauf un problème pour lui. « Le plus important pour un footballeur professionnel, c'est d'intégrer le groupe. Tu fais tout pendant un an pour être dans le groupe. Le plus important, c'est de tout donner avec ton club, a-t-il confié sur RMC. Et après, quand tu es appelé avec les 23, tu as une chance d'être champion du monde. »

Rami remercie Lloris

Pourtant la donne aurait dû être bien différente. Loué pour ses qualités humaines par tout le groupe, Rami a été à deux doigts de disputer la finale de la Coupe du Monde contre la Croatie. Didier Deschamps avait prévu de faire rentrer son défenseur face au score large (4-1). Mais une boulette de Hugo Lloris et le but de Mandzukic à vingt minutes du terme ont tout remis en question et obligé l'ancien Lillois à rester sur le banc. Pourtant, il avait déjà tout prévu pour son entrée. « Dans ma tête, je me suis dit qu'il y avait assez d'écart au score pour que je puisse rentrer. J'avais prévu ma rentrée sur le terrain en plus, en la célébrant, tout en respectant les Croates. J'avais prévu une entrée... comme si j'avais marqué un but ! » Une entrée remarquée qui n'a jamais vu le jour et qui fait l'épisode de l'extincteur le fait d'armes d'Adil Rami en Russie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.