Que deviens-tu, Fabien Barthez ?

Que deviens-tu, Fabien Barthez ?©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le dimanche 11 septembre 2022 à 11h00

Gardien iconique de l'équipe de France championne du monde en 1998 puis d'Europe en 2000, Fabien Barthez s'est orienté vers l'automobile depuis une bonne dizaine d'années, avec un certain succès. Et du civisme, aussi.



On l'a reconnu ces dernières années dans un spot pour le sponsor de la Ligue 1, réceptionnant une commande à sa porte d'entrée en vivant avec son temps : "On n'est plus en 98." Et le livreur, trop jeune pour le reconnaître, se demande qui peut bien être ce "Divin chauve", justement symbole des champions du monde d'Aimé Jacquet il y a un peu plus de 24 années... A 51 ans, Fabien Barthez se fait discret. S'il est un peu plus apparu médiatiquement ces derniers temps, spécialement pour parler de ce qu'il maîtrise le mieux, le poste de gardien de but, on sait aussi que l'ancienne légende de l'OM, Monaco ou Manchester United s'est reconvertie depuis longtemps dans le sport automobile.

"J'ai découvert que je ne savais pas conduire"

Champion de France GT en 2013, il a aussi participé au Trophée Andros (2011) ou aux 24 heures du Mans (2014, 2016). Dirigeant à Luzenac en 2014, échouant à permettre la montée du village ariégeois en Ligue 2, il a aussi été consultant à Toulouse durant la saison 2020-2021, celle où le TFC était relégué et qui précédait donc sa remontée. Prime Video l'a également invité en bord terrain pour la reprise de la saison au Stadium, contre Nice (1-1).


Attendu le 19 octobre avec le Variétés Club de France, pour les 100 ans de l'Aviron Bayonnais, il s'est récemment exprimé sur RMC dans une campagne pour la sécurité routière, associé à une célèbre compagnie d'assurance : "Moi aussi j'ai été jeune, moi aussi j'ai fait le con. J'ai découvert que je ne savais pas conduire, comme la plupart des gens. Il faut maîtriser sa vitesse et son comportement. Le fléau, surtout, c'est le téléphone portable. Vous n'avez pas d'attention, on ne se rend pas compte de l'impact..." Venant d'un pilote de haut niveau désormais confirmé, le message doit faire mouche.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.