Quand Deschamps refuse de parler de Benzema

Quand Deschamps refuse de parler de Benzema©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le vendredi 28 août 2020 à 10h04

Alors qu'Adrien Rabiot a été rappelé en équipe de France, un peu à la surprise générale, par Didier Deschamps pour les matchs de Ligue des nations de septembre, la porte semble toujours aussi bien fermée pour Karim Benzema.

 

La nouvelle a surpris. Jeudi, lors de l'annonce par Didier Deschamps de sa liste pour les matchs de la Ligue des nations en Suède (5 septembre) et contre la Croatie (8 septembre), le sélectionneur a rappelé Adrien Rabiot, plus vu en équipe de France depuis mars 2018. Une sélection qui peut paraître étonnante, vu les relations qui ont pu parfois être compliquées entre le joueur, son entourage et la Fédération française de football. Alors que le milieu de terrain de la Juventus (25 ans, 6 sélections) avait refusé d'être réserviste pour la Coupe du monde 2018, sa mère s'était notamment emporté en début d'année, en qualifiant Noël Le Graët de "menteur". Un président de la FFF qui estimait toutefois, dans ce dossier très médiatique, qu'il "ne fallait pas punir éternellement" l'ancien milieu de terrain parisien. 

"La question a été bien amenée"

Encore plus médiatique, le cas de Karim Benzema, qui n'a lui plus porté le maillot tricolore depuis octobre 2015, et sa 81e sélection contre l'Arménie, avant que n'explose l'affaire de la sextape de Mathieu Valbuena, a également été évoqué au siège parisien de la Fédération, où se déroulait cette conférence de presse de rentrée. Et ce via une question sur le célèbre "pragmatisme" de Deschamps qui, avant Rabiot, avait déjà rappelé chez les Bleus des joueurs avec qui les relations n'ont pas toujours été des plus fluides, comme Valbuena, André-Pierre Gignac ou encore Dimitri Payet. "Je l'attendais ! La question a été bien amenée, magnifique", a rétorqué "DD", tout sourire, alors qu'on lui demandait si, comme Rabiot, Benzema pouvait aussi retrouver l'équipe de France. Une question, la dernière de ce point-presse, à laquelle il a refusé de répondre, demandant à ce qu'on lui en pose une autre. Un nouveau signe que l'attaquant formé à Lyon, qui enchaîne les saisons pleines sous le maillot du Real Madrid, n'a aucune chance de revenir tant que Didier Deschamps sera sélectionneur des Bleus ?  

Vos réactions doivent respecter nos CGU.