Qualifs CDM 2018 (Zone Europe) - Bleus / Didier Deschamps : " Je ne suis pas borgne ou aveugle "

Qualifs CDM 2018 (Zone Europe) - Bleus / Didier Deschamps : " Je ne suis pas borgne ou aveugle "©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le mardi 10 octobre 2017 à 23h45

Didier Deschamps, le sélectionneur des Bleus, livre ses impressions après la victoire de mardi soir contre la Biélorussie. Les Tricolores sont qualifiés pour le Mondial 2018.



Didier Deschamps, quel est votre sentiment général après cette qualification pour le Mondial 2018 ?
J'ai le sentiment du travail fait. Je suis très content pour les joueurs, ils le méritent, pour l'ensemble de mon staff aussi. On avait l'objectif de se qualifier directement. Cela n'a pas été simple, mais le devoir est accompli. On termine à la première place, c'était notre objectif. Voir ce Stade de France bien plein, avec cette ambiance, pouvoir donner du plaisir aux gens, c'est le football.

Il y a tout de même eu une certaine fébrilité défensive contre les Biélorusses, non ?
On ne peut pas tout expliquer, ce serait trop facile. Il y a peut-être un peu de fatigue, de fébrilité. Il y a un enjeu et j'ai une équipe jeune. L'adversaire n'a pas lâché et a mis beaucoup d'intensité, de vitesse. Ça ne porte pas à conséquence sur le résultat, mais on doit être capable de mieux maîtriser certaines situations.

Que vous inspire la prestation de Corentin Tolisso ?
Il a répondu. Il a eu plus de déchet que samedi sur des transmissions, mais il a beaucoup de personnalité. Il prend le ballon, il oriente. Il est là athlétiquement. Je suis très satisfait de ce qu'il a fait, mais je ne peux pas le dissocier de Blaise Matuidi qui est toujours à son meilleur niveau.

Entre la qualification et la qualité de jeu, que retenez-vous ?
Les deux. L'objectif est atteint, mais on n'a pas maîtrisé comme on aurait dû, à cause de l'adversaire et de nous. On fait très bien certaines choses, d'autres moins bien. On n'a pas de maîtrise sur la durée. Je ne suis pas borgne ou aveugle, je m'en rends compte.
Deschamps : « On peut progresser dans tous les domaines »
Quelle est la marge de progression de cette équipe ?
N'allez pas trop vite. L'ambition, les joueurs l'ont, moi aussi. On peut progresser dans tous les domaines. Sur le plan offensif, ça demande plus de temps, bien évidemment, mais l'un ne va pas sans l'autre. On finit cette phase de qualification en ayant encaissé six buts sur dix matchs, mais on a concédé des occasions. Il y a du travail dans toutes les lignes. Je vois ça sur un plan collectif, je ne me focalise par sur un secteur. Le haut niveau, c'est de l'efficacité dans les deux surfaces.

Quel est le bilan des éliminatoires ?
Ce qu'on est capable de faire par séquences, c'est de très bonne qualité. Le haut niveau, c'est l'efficacité. On a eu des occasions sans faire mal à l'adversaire dans des matchs. L'état d'esprit du groupe, même s'il évolue, il y a un fil conducteur intéressant. Le groupe est de qualité et à l'écoute. On a laissé des points, le premier match en Biélorussie, ce n'était pas idéal de faire match nul pour commencer. La défaite en Suède, avec ce scénario contre un adversaire directe, les a relancés pour la première place et une contre-performance face au Luxembourg.
Deschamps : « Des nations qui ont de l'avance »
Faut-il resserrer le groupe au plus vite pour mieux travailler ?
Ceux qui disent qu'il faut garder les mêmes peuvent dire que je ne change jamais. Je fais en sorte d'avoir une logique par rapport à tous les éléments dont je dispose. Différentes associations sont possible, on n'aura pas beaucoup de rendez-vous. Le prochain vient vite et pendant cinq mois, je ne les vois plus. Mais c'est valable pour tout le monde. Il faut bien analyser ce qu'on a fait et j'aurais des choix à faire, pour la liste et pour l'équipe.

Les matchs amicaux vont-ils être gérés comme des matchs officiels ?
On va avoir deux matchs en novembre, je ne vais pas faire la même équipe sur les deux. On sait jamais ce qu'il peut se passer, avec les impondérables, on l'a vu avant l'Euro ou avant ce rassemblement. Je vais concerner les joueurs que je prendrai, pas forcément dans le même système. Ça ne doit pas être figé. Novembre doit servir à ça, peut-être mars. Quand on basculera sur la préparation de la Coupe du Monde, on sera plus dans la préparation pour le premier match.

Quel sera votre objectif en Russie ? La victoire ?
Non, on va y aller pour faire de la balade. Quand on commence une compétition, on a de l'ambition et on a celle d'aller le plus loin possible, j'aurais l'air malin d'annoncer ça aujourd'hui. Favoris ? Il y a des nations qui ont de l'avance, au moins deux européennes et une sud-américaine. Ils ont plus d'expérience, c'est logique. Mais ça passe par là. Tout ce que l'on a vécu, ça va servir, sur le plan individuel et collectif.

Vous allez faire la fête ce soir ?
Les joueurs ont des matchs, chacun a ses obligations. On a eu un moment dans l'intimité dans le vestiaire. Après, ce sont des oiseaux, chacun prend son envol dans sa direction. On a le sentiment du devoir accompli, avec cet objectif rempli que l'on s'était fixé depuis trois mois.
 
8 commentaires - Qualifs CDM 2018 (Zone Europe) - Bleus / Didier Deschamps : " Je ne suis pas borgne ou aveugle "
  • Il y a un élément que la plupart des "commentateurs" n'ont pas saisi: le foot est un sport où il faut gagner, pas un spectacle.

  • La recette à DD
    1) vous prenez 3/4 de joueurs à l'étranger (comme si c'était un critère absolu)
    2) vous ajoutez une pincée d'OM, un zeste de Monaco (ses clubs "de coeur"), un chouillat de PSG et surtout rien d'autre
    Si c'est indigeste ne changez rien, conservez la même cuisine à base de Giroud, Griezmann, Sissoko, Coman, Lloris, Payet, Evra, Rami, Matuidi, Sidibé ...
    Patientez Niçois, Lyonnais, Bordelais, Toulousains, Rennais, Angevins, Stéphanois, Caenais, Nantais, Troyens etc : Tant que DD sera là, même si vous régalez les spectateurs des stades de l'Hexagone, vous n'avez aucune chance.
    Curieux non comme sélection pour un choix dit uniquement sportif ? Pas très représentatif en tous cas ...

    d'autres joueurs de club aucune chance
    pourquoi !!!!!!

  • LE JEU VAS S AMELIORER AVEC UNE DEFENSE +REACTIVE +SERREE IL FAUT QUE LES DEMI REVIENNENT AIDER COMME LA TECHNIQUE DE HERBIN DES GRAND VERT TOUS MONDE ATTAQUETOUT LE MONDE DEFEND BIEN SUR IL FAUT UNE CONDITION PHYSIQUE IRREPROCHABLE.ALLEZ LE JEU DES VERT DE1971 RIEN DE MIEUX?

  • BRAVOS A DIDIER ET SA CLAIVOYANCE POUR GIROU.DOMMAGE QUE LA DEFENSE N EST PAS DU NIVEAU GROSSE ERREUR SUR LE BUT DE PLACEMENT DE VARANE.A TRAVAILLER ?

  • Et la pépite ?, il faut vite la retailler, sinon elle va se ternir

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]