Qualifs CDM 2018 - Bleus : Didier Deschamps a beau le nier, ce match en Suède est décisif

Qualifs CDM 2018 - Bleus : Didier Deschamps a beau le nier, ce match en Suède est décisif©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le vendredi 09 juin 2017 à 07h29

Didier Deschamps répète depuis le début de la semaine que le déplacement de l'équipe de France en Suède est important mais pas décisif. A bien des abords il l'est pourtant. Car une victoire enverrait les Bleus en Russie quand un revers les rétrograderait à la deuxième place de leur groupe.

On est vite passé dessus car ce match avait eu lieu en début de saison et au sortir d'une finale d'Euro encore dans toutes les mémoires, mais le nul concédé en Biélorussie en septembre dernier pourrait avoir une incidence sur le parcours de l'équipe de France dans les éliminations de la Coupe du Monde 2018. Leaders de leur groupe assez aisément après cinq journées, les Bleus se déplacent en Suède ce vendredi soir (20h45). Un match important mais pas décisif, a répété toute la semaine Didier Deschamps. Pourtant, un revers à Stockholm permettrait aux Suédois de doubler la France au classement. Même nombre de points, mais différence de buts favorable aux Scandinaves. La faute à ce match nul concédé en Biélorussie il y a presque un an.
Neuf buts marqués, deux encaissés : la Suède brille à domicile
Car dans le même temps, la Suède réalise une campagne qualificative très performante. Même privés de Zlatan Ibrahimovic, les coéquipiers d'Emil Forsberg impressionnent par leur renouvellement. Seulement battus par la France et accrochés par les Pays-Bas, les Suédois brillent à domicile depuis le début des éliminatoires. Un bon nul contre les Pays-Bas et deux larges victoires contre la Bulgarie (3-0) et la Biélorussie (4-0). « Cette équipe suédoise a évolué avec l'arrêt de la carrière internationale de Zlatan (Ibrahimovic). Elle se repose sur un collectif bien huilé et utilise systématiquement un 4-4-2, avec une très bonne organisation, décrit Deschamps. Il y a beaucoup de complémentarité entre les deux attaquants axiaux et des joueurs dans les couloirs qui amènent de la vitesse. » Une analyse partagée par son capitaine : « Le match aller avait été très disputé, on avait eu de la réussite sur les buts, se souvient Lloris. Ils nous avaient posé beaucoup de problèmes par leur rapidité et leur fluidité. Cette équipe dégage une vraie force collective. On s'attend à un match difficile. »
Une victoire en Suède et la qualif dès septembre ?
Une victoire ce vendredi soir permettrait en revanche à la FFF de commencer ses repérages en Russie. Car avec six points d'avance sur la Suède, son plus sérieux concurrent à l'heure actuelle, la France ne pourrait quasiment plus être rattrapée. Mieux, elle pourrait même fêter sa qualification dès le mois de septembre. « Il reste douze points et quatre matchs. C'est un match important, oui, c'est le sixième dans les dix de qualification et c'est notre adversaire direct au classement. Mais on ne peut pas parler de match décisif », tempère Deschamps. Interrogé sur l'éventualité d'un match nul, le sélectionneur n'a pas hésité : « Je ne commencerai jamais un match en disant que je vais me contenter d'un match nul. S'il devait y avoir un match nul, on garderait nos distances, mais on part avec l'intention de tout faire pour gagner. » Les Bleus ont tellement souffert pour sortir des éliminatoires ces dix dernières années qu'ils veulent désormais aller le plus vite possible. Et on les comprend.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - Qualifs CDM 2018 - Bleus : Didier Deschamps a beau le nier, ce match en Suède est décisif
  • bon on le sait DESCHAMPS est à caguer. Ce genre de matche tu te le plies en faisant rentrer M bape dès le but de Girould. Mais DESCHAMPS il est comme ça, il aime pas changer. A L'OM il a gagné le championnat sur l'oeuvre de Gueret et après on a vu que sur son boulot, on était 10°. C'est comme ça. A Marseille on le connait plus que toute la planète.
    tu veux gagner la coupe du monde et bè tu le renvois chez sa maman au pays basque. Fin finale

  • sans benzema j'espere qu'ils vont le perdrent ce match allez la suede !!!!!!!!!!