Pour certains, la Coupe du Monde se joue maintenant

Pour certains, la Coupe du Monde se joue maintenant©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le vendredi 10 novembre 2017 à 07h35

A sept mois du coup d'envoi de la Coupe du Monde 2018, l'équipe de France affronte le pays de Galles ce vendredi soir au Stade de France (21h00). un premier rendez-vous très important pour certains.

L'affluence du soir ne trompera pas. Avec 60 000 personnes attendues au maximum dans les travées du Stade de France, l'équipe de France n'attirera pas autant de monde que lors des éliminatoires. Car les Bleus sont qualifiés pour la Coupe du Monde 2018 et c'est désormais un programme de matchs amicaux qui les attend d'ici le coup d'envoi du Mondial russe dans sept mois. A domicile, la FFF rêvait de l'Argentine mais c'est finalement le pays de Galles, pas qualifié pour la Coupe du Monde, qui sera au menu des hommes de Didier Deschamps. « Le pays de Galles a été demi-finaliste du dernier Euro, ils ont été éliminés de la Coupe du Monde avec une seule défaite. Ce sont des matchs test, de niveau international, rappelle Blaise Matuidi, qui sera capitaine ce vendredi. Même si on peut penser que ce n'est que le mois de novembre, notre préparation commence maintenant. »
Deschamps : « J'aurai des réponses »
Maintenant. Car tout va aller très vite pour l'équipe de France. Dans trois semaines aura lieu le tirage au sort des groupes, puis le camp de base sera choisi par le staff tricolore. Et d'ici la liste des 23 heureux élus, il ne reste plus que quatre matchs à jouer. Deux en novembre et deux en mars. Dans cette configuration, il ne reste plus beaucoup de temps pour faire ses preuves pour ceux qui n'ont pas encore validé leur place dans le groupe France. On pense par exemple à Martial, Thauvin, Rabiot, Fekir, Pavard voire Coman, qui jouent gros sur ce rassemblement en profitant des absences sur blessures de huit joueurs quasi-assurés d'aller en Russie (Lloris, Mendy, Sidibé, Kanté, Pogba, Dembélé, Payet et Lemar). « Ces deux matchs auront de l'importance puisque j'aurai des réponses par rapport au collectif et par rapport aux prestations individuelles, a souligné Didier Deschamps jeudi. Tous les joueurs ont intérêt à être le plus performant possible. » Le sélectionneur a d'ailleurs annoncé qu'il donnera du temps de jeu à beaucoup de joueurs contre le pays de Galles et contre l'Allemagne. Avec l'espoir de voir certains s'imposer, comme a pu le faire Corentin Tolisso le mois dernier sur des matchs à fort enjeu.
Matuidi : « C'est tellement beau qu'on est obligé d'y penser »
Depuis 2014, la sélection a grandement évolué. Alors la perspective de participer à une Coupe du Monde est déjà dans toutes les têtes. « Une saison c'est long mais ça passe aussi très vite. Ce ne sera pas forcément le même effectif mais on est concentré là-dessus depuis la qualification », a confié Blaise Matuidi, qui fait partie des rares joueurs à avoir déjà connu le tournoi en 2014. « J'ai ça en tête, c'est mon objectif de faire partie du groupe, comme tous les joueurs appelés en équipe de France. C'est tellement beau qu'on est obligé d'y penser », a concédé l'ancien joueur parisien. Il y a quatre ans, à la même époque lui et ses partenaires en sélection disputaient les barrages contre l'Ukraine. Une autre pression. A l'époque, certains étaient passés au travers et avaient perdu leur place pour le Brésil, à l'instar d'Eric Abidal et de Samir Nasri. Ce vendredi contre les Gallois, et mardi en Allemagne, la pression sera moindre. Sauf pour certains. A l'exception qu'il ne s'agit pas là pas de perdre sa place, mais de la gagner.

 
2 commentaires - Pour certains, la Coupe du Monde se joue maintenant
  • ah..bon !!: si j'ai bien compris la terre va s'arrêter de tourner pour deux equipes qui vont s'affronter pour un jeu de ...ballon !!! les spectateurs dans le stade aurons payé très cher une place pour les voir se faire des passes et...après!!!on gagne quoi ???la gloire !!!et de quoi,de rentrer chez toi et d'économiser pour payer tous ces EVRA par exemple !!

  • Didier Deschamps en est encore à chercher ses titulaires , son jeu !!! Quel ennui ....

    C'est le propre d'un entraineur-sélectionneur a bout de souffle, qui va avoir un triste bilan de EDF en Russie, voire l'humiliation.

    Pour moi il mérite la claque. Et l'Espagne et l'Allemagne seront au rendez-vous

    Dommage que KB n'est pas opté pour l'Espagne

    "Fopareve": ne pas rêver n'oblige pas à faire des erreurs dans l'utilisation des auxiliaires: il aurait fallu écrire "n'ait pas opté.." (et non "n'est pas...").
    Quant au fond de vos propos ça n'engage que vous de souhaiter une "humiliation" de l'EDF; avec un tel "patriotisme" vous devriez vous "exiler" en Espagne ou en Allemagne.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]