Platini voulait jouer à New York... ou Genève

Platini voulait jouer à New York... ou Genève©Media365

Thomas Siniecki : publié le dimanche 23 février 2020 à 17h22

Michel Platini aurait pu terminer sa carrière de joueur à l'OM ou au Barça. Mais ce qu'il aurait vraiment aimé, c'est tenter l'aventure au New York Cosmos, si le club avait survécu... L'ancien président de la FIFA évoque aussi, contre toute attente, des contacts en Suisse.



Michel Platini a confirmé au JDD que l'Olympique de Marseille l'avait approché à la fin de sa carrière de joueur, en 1987 : « J'avais des propositions de ­Barcelone et de l'OM ; Bernard Tapie m'avait demandé de venir. » Ce qu'on sait moins, c'est que l'ancienne légende de l'équipe de France et de la Juventus se serait bien vu continuer ailleurs : « En fait, j'aurais aimé aller aux Etats-Unis. Si le football ne s'était pas arrêté là-bas, je pense que je serais parti à New York, au ­Cosmos."  Dans la foulée de Pelé ou Franz Beckenbauer...

Euro 1984 : le sacre tant attendu des Bleus 

« Le Servette, un endroit plus tranquille »

Comme le club new-yorkais est effectivement mort en 1985, dans la foulée de l'arrêt de la NASL, Michel Platini avait également une autre piste, peut-être plus inattendue encore : « J'avais aussi pensé au Servette de Genève, un endroit plus tranquille. On avait eu des discussions, mais c'était dans les journaux dès le lendemain... » Au final, « Platoche » avait alors enchaîné avec une courte carrière de sélectionneur chez les Bleus, marquée par des éliminatoires de l'Euro 92 parfaites, mais une élimination dès le premier tour lors de la phase finale.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.