OM : Guendouzi critiqué par Domenech

OM : Guendouzi critiqué par Domenech©Media365

Rédaction Media365, publié le vendredi 12 novembre 2021 à 10h20

Pour l'ancien sélectionneur tricolore, Mattéo Guendouzi auteur de déclarations polémiques avant le match des Bleus au Parc des Princes, "n'a pas pris la dimension de ce qu'est l'équipe de France".

Mattéo Guendouzi s'est présenté devant les médias jeudi pour évoquer la rencontre à venir des Bleus contre le Kazakhstan. Bien qu'étant sous la bannière de la sélection, le natif de Poissy ne s'est pas gêné pour rappeler son attachement au club où il joue. Et il l'a fait de manière controversée en provoquant les fans de l'équipe rivale du PSG.

Quand il a été interrogé à propos de l'enceinte dans laquelle il va se produire avec ses coéquipiers tricolores, Guendouzi a déclaré que c'était avant tout « le stade du PSG ». Une déclaration qui n'est pas passée inaperçue et qui surtout irrité quelques observateurs des Bleus, dont l'ancien sélectionneur Raymond Domenech.

Guendouzi « risque de se faire allumer » par les supporters

Intervenant sur la chaine L'Equipe, où il travaille comme ancien sélectionneur, Domenech a estimé que Guendouzi « n'a pas pris la dimension de ce qu'est l'équipe de France ». « Avec ce qu'il vient de faire là, pour ceux qui n'y ont pas pensé et qui vont prendre place dans la tribune Auteuil du Parc des Princes samedi, il va se faire allumer et se faire cibler », a-t-il souligné sur un ton furieux. Pour rappel, le dernier joueur de l'OM à avoir été sifflé copieusement au Parc alors qu'il jouait avec l'équipe de France c'est Reynald Pedros, lors d'un France - Mexique en 1996.

Domenech n'a pas aimé les propos de Guendouzi mais il a reconnu que ce dernier ne pouvait pas mieux s'y prendre pour se faire aimer encore plus des fans olympiens : « S'il l'a dit sciemment, c'est de la personnalité. Sinon, c'est encore une communication royale. Mais du côté marseillais, ils lui vont faire une statue. Il revendique son côté marseillais alors qu'il est en équipe de France ».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.