Nzonzi a une lumière à prendre chez les Bleus

Nzonzi a une lumière à prendre chez les Bleus©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le vendredi 16 novembre 2018 à 09h25

Privé de Paul Pogba, Didier Deschamps devrait offrir une quatrième titularisation en équipe de France au discret Steven Nzonzi, ce vendredi soir aux Pays-Bas (20h45). Irréprochable dans son état d'esprit depuis son arrivée dans le groupe il y a un an, le Romain a tout à y gagner.

S'il y en a un pour qui le titre de champion du monde n'a pas changé grand-chose, c'est bien lui. Même en passant dans une autre dimension, Steven Nzonzi est resté aussi discret qu'avant. En Russie, on ne l'entendait presque pas. Depuis, guère plus. Pourtant, à 29 ans, le joueur de la Roma est un des plus expérimentés de cette jeune équipe de France. Ou alors apporte-t-il sa pierre à l'édifice commun d'une autre manière. « Steven amène tout son calme. Sa personnalité ressemble au joueur qu'il est », résume Hugo Lloris, au sujet de celui qui devrait fêter sa 13eme sélection au Feyenoord Stadion.

Sans Pogba, les Bleus ont toujours du mal


Ce calme, Steven Nzonzi sera amené à l'amener sur le terrain du Feyenoord Stadion ce vendredi (20h45). En l'absence de Paul Pogba, Didier Deschamps devrait lui faire confiance au milieu, en l'associant à N'Golo Kanté. Leur seul match ensemble en sélection remonte au nul concédé contre le Danemark à Moscou, lors de la troisième rencontre de poules du Mondial. Pas une franche réussite. Mais depuis, N'Golo Kanté a changé de rôle à Chelsea et se projette plus haut sur le terrain. De quoi rendre leur paire plus complémentaire. Et il faudra bien ça pour faire oublier Paul Pogba, forfait pour ce rassemblement. Car le Mancunien s'est affirmé comme un maillon indispensable au jeu des Bleus, comme en témoignent les 70% de matchs remportés en sa présence, contre 44% sans lui (7 sur 16).


De toutes les listes depuis la Coupe du Monde, Steven Nzonzi a pour lui une prestation référence en sélection au meilleur des moments. En France, personne n'a oublié son excellente entrée en début de deuxième période lors de la finale contre la Croatie. Depuis, celui qui évoluait à Séville a rejoint l'AS Rome. « Il a changé de club, de pays, de culture. Même si ce n'est pas un jeune joueur, cela demande forcément un petit temps d'adaptation, a expliqué Didier Deschamps jeudi en conférence de presse. Cela n'a pas été très long et il est maintenant un titulaire indiscutable à la Roma. Il maintient un très bon niveau de performance. Il s'est bien acclimaté dans son registre, comme avec nous lorsque j'ai eu à l'utiliser. » Au côté de N'Golo Kanté, l'ancien joueur de Stoke City aura une belle occasion de se poser en alternative de premier choix dans l'entrejeu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.