Milan AC : Théo Hernandez a soif des Bleus

Milan AC : Théo Hernandez a soif des Bleus©Media365
A lire aussi

Clément Pédron, Media365 : publié le samedi 13 mars 2021 à 14h37

Dans un entretien accordé au magazine italien Sportweek ce samedi, le Français Théo Hernandez a avoué qu'il espérait toujours goûter à une sélection en équipe de France. Le latéral gauche du Milan AC, auteur de très bonnes performances en Serie A, a confié qu'il attendait toujours un coup de fil du sélectionneur Didier Deschamps.



Son appel du pied ne pouvait pas mieux tomber. Alors que Didier Deschamps dévoilera ce jeudi, la liste des convoqués pour les matchs contre l'Ukraine (24 mars), le Kazakhstan (28 mars) et la Bosnie (31 mars) dans le cadre des qualifications pour la Coupe du monde 2022, Théo Hernandez a accordé un entretien à Sportweek, le magazine hebdomadaire de la Gazzetta dello Sport. À l'intérieur de ces pages, le Français est revenu sur sa situation personnelle au Milan AC ainsi qu'en sélection. Alors qu'il réalise de très grosses performances avec la formation italienne, actuelle deuxième de Serie A, le latéral gauche aspire à être convoqué avec l'Équipe de France, avec son frère, lui aussi défenseur, qui évolue au Bayern Munich. Plus mûr mentalement, affuté physiquement, l'ancien joueur du Real Madrid a joué la carte de la sincérité quand il a été questionné sur son avenir chez les Bleus. « Je suis dans l'attente, il (Didier Deschamps) ne m'a pas encore appelé, a reconnu le cadet des frères. Depuis deux ans, depuis que je suis ici (au Milan AC), je joue aussi pour aller en sélection. J'ai toujours le téléphone à la main. C'est un rêve pour moi de jouer avec mon frère avec le maillot de la France ».

De l'impatience et un passé malheureux

Si l'avenir avec la sélection tricolore est plus dégagé pour Lucas, cela paraît compliqué pour Théo. Pour autant, ce dernier n'a pas abdiqué et cette interview est une nouvelle preuve de sa grande motivation après avoir mimé un coup de fil pendant une célébration de but ou encore posté un message sur les réseaux sociaux à ce sujet. Détermination ou impatience, seul Didier Deschamps sera juge. Malgré sa bonne forme et ses ambitions, le Milanais traîne aussi comme un boulet, un malheureux souvenir avec l'équipe de France Espoirs en 2017 où il avait préféré partir en vacances à Marbella plutôt que de répondre à un rassemblement avec l'équipe nationale. Interrogé sur cet épisode, Théo Hernandez a fait amende honorable : « J'étais jeune, je ne me rendais pas compte à quel point c'était important ». En décembre 2020, le Français avait réitéré sa volonté d'évoluer sous le maillot bleu alors que l'Espagne pouvait être une solution de repli puisque le joueur possède la double nationalité.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.