Ligue des Nations : Deschamps explique ses choix pour les Bleus

Ligue des Nations : Deschamps explique ses choix pour les Bleus©Media365
A lire aussi

Axel Allag, publié le jeudi 27 août 2020 à 16h20

Le sélectionneur des Bleus, Didier Deschamps, a justifié ses choix dans le cadre des matchs de Ligue des Nations à venir.



Pour les matchs face à la Suède et la Croatie dans le cadre de la Ligue des Nations (5 et 8 septembre), Didier Deschamps a dévoilé sa liste pour les rencontres, marquée notamment par l'absence de Paul Pogba, qui a été testé positif au Covid-19. Houssem Aouar (OL), Eduardo Camavinga (Rennes) et Dayot Upamecano (RB Leipzig) ont été convoqués pour la première fois et le coach a justifié certaines de ses décisions. Le cas d'Adrien Rabiot a aussi été évoqué, alors que le milieu de terrain avait refusé un rôle de réserviste pour Mondial 2018 et n'avait plus été appelé depuis deux ans.

"C'est très simple. À partir du moment où on continuait de suivre Adrien, il a retrouvé un très bon niveau avec son club. Il s'est passé ce qu'il s'est passé. Je ne suis pas quelqu'un qui aime prendre des positions radicales. Depuis cette période, il restait sélectionnable. J'ai pris la décision de le faire revenir avec nous. Je n'ai pas eu de discussions avec lui. Je n'ai pas pour habitude d'aviser les joueurs quand je les prends. J'ose penser qu'il sera là lundi. Vous vous doutez bien que j'aurai l'occasion de discuter avec lui", a jugé Deschamps, avant de continuer : "Il a pris une décision. Je considère que c'était une erreur de sa part, mais il n'y a pas eu d'agressivité de sa part. Ça nous donnera l'occasion de discuter. Adrien, je le connais, je comprends les joueurs qui n'ont pas eu le bonheur de faire partie des 23 (pour le Mondial)."

Aouar était dans le viseur de Deschamps depuis un moment

Houssem Aouar, lui, est un cas différent. Il a su se montrer si performant avec l'OL (demi-finaliste de la Ligue des Champions), qu'il était difficile pour Deschamps de se passer de lui. "Il a une habileté technique, il est capable de marquer des buts. Il a amené plus de continuité dans ses performances. C'est encore un jeune joueur. On le suivait depuis un bon moment", a justifié le sélectionneur.

La révélation de la saison passée sous le maillot de Rennes, Eduardo Camavinga, a également été sélectionné, même si cela a été en raison des circonstances. "Ça arrive peut-être tôt, mais tôt ou tard, il serait venu. Le forfait de Pogba fait qu'il manquait des joueurs au milieu. En termes de personnalité, ça se ressent quand il est sur le terrain. Il a une influence malgré son jeune âge. Il est capable de faire des choses à son âge. Il faudra être vigilant, mais il a un potentiel qui fait qu'il fera partie intégrante de cette équipe tôt ou tard. C'est un plaisir de pouvoir l'avoir avec nous sur ce rassemblement", a commenté Didier Deschamps.

Petit nouveau dans le groupe de la France, Dayot Upamecano, le jeune central du RB Leipzig, a été un des éléments moteurs de son équipe, notamment lors du Final 8 de la Ligue des Champions, achevé par un revers en demi-finale face au PSG (3-0), et Deschamps a voulu récompenser sa progression. "Il fait partie des joueurs qui étaient susceptibles de venir. Il est fort athlétiquement, il va vite, bon dans les duels. Le ballon, ce n'est pas un souci pour lui, même s'il doit faire attention à ne pas trop en abuser par moment. Il est jeune, j'ai senti que c'était le moment pour le préparer. À lui de maintenir ce niveau. Il a encore une bonne marge de progression", a jugé le coach des Bleus.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.