Ligue des Nations - Bleus / Hugo Lloris : " C'est un grand match "

Ligue des Nations - Bleus / Hugo Lloris : " C'est un grand match "©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le mardi 16 octobre 2018 à 07h15

Hugo Lloris appelle ses coéquipiers à rester fidèles aux valeurs qui ont fait le succès de l'équipe de France lors de la dernière Coupe du Monde, alors que se présente l'Allemagne au Stade de France mardi soir (20h45).

Hugo Lloris, avez-vous été surpris par les propos de Laurent Koscielny, dont vous êtes proche, et notamment ceux qui font référence à un certain oubli à son égard ?


Je n'ai pas tous les éléments en main concernant les appels et les messages. On a pensé fort à lui durant cette compétition. Il a pris sa retraite internationale, ç'a été un joueur important de l'équipe de France. Son témoignage d'hier m'a fait de la peine. Il a souffert. Je le connais un peu mieux que d'autres, il est sur la voie du retour et c'est important pour lui, ça va lui permettre de se donner de nouveaux défis.


Comment sentez-vous le groupe ?


C'est un grand match. Les grands joueurs ont envie d'être présents dans les grands rendez-vous. C'est aussi un match décisif pour la suite de la compétition. L'objectif est clair, c'est la première place. Les Allemands se doivent de rebondir après leur défaite contre les Pays-Bas. Tous les éléments sont réunis pour avoir un beau match.



Lloris : « On a conscience des exigences »
Comment faire la différence par rapport au match aller qui s'était soldé par un match nul sans but ?


On espère avoir un peu plus de réalisme. Ce sera un match de très haut-niveau. A l'aller, il n'y avait pas eu de but, mais cela aurait aussi pu se terminer sur un 2-2. Il faut rester fidèles à nos principes de jeu, être performants, réalistes et efficaces.


On est exigent avec cette équipe de France, mais ressentez-vous une nécessité de passer la seconde après plusieurs matchs au petit trot ?


Je crois qu'il faut aussi savoir faire la part des choses. Il y a les matchs amicaux, les matchs de préparation, les matchs de Coupe du Monde. Même si on a un devoir de performance, on a aussi pris le match contre l'Islande d'une certaine façon, avec la volonté de se préparer pour demain (mardi). Certains joueurs en ont profité pour avoir du temps de jeu. On a conscience des exigences envers l'équipe de France, encore plus depuis ce titre de champion du monde. A nous de rester sûrs de notre force, et de répondre présents dans les grands rendez-vous.



Lloris : « On ne peut pas juger un joueur sur le match de jeudi »
Vous qui évoluez en Premier League, quelles sont les différences entre le Paul Pogba de l'équipe de France et celui de Manchester United ?


Je ne regarde pas tous les matchs de Manchester United. Mais en Angleterre, il bénéficie d'un statut lié à son transfert record. Parfois, il est jugé un petit peu injustement, mais je crois qu'il est arrivé à maturité. Il connait les attentes du très haut-niveau, il le démontre en équipe de France. Ses performances à Manchester United sont d'ailleurs loin d'être aussi mauvaises que ce qu'on veut bien lui prêter.


On a l'impression que l'équipe de France n'a pas de remplaçants en dehors des titulaires du Mondial. Est-ce inquiétant de voir les Thauvin, Dembélé et Kimpembe ne pas réussir à occuper ce rôle d' « impact player » ?


Ces propos vous appartiennent. L'équipe de France, ce n'est pas seulement onze joueurs, c'est un groupe de 23 et ç'a été la clé de notre réussite à la Coupe du Monde. Si on veut rester au sommet de l'échelle, ce sera encore la clé de notre réussite. On ne peut pas juger la performance d'un ou deux joueurs uniquement sur le match de jeudi dernier. Il faut de la continuité et seul le sélectionneur est en droit de décider.


Propos recueillis par R.F. au Stade de France

Vos réactions doivent respecter nos CGU.