Ligue des Nations - Bleus / Alassane Plea : " Je ne m'y attendais pas "

Ligue des Nations - Bleus / Alassane Plea : " Je ne m'y attendais pas "©Media365

Rédaction , publié le mercredi 14 novembre 2018 à 17h40

Sélectionné suite au forfait d'Alexandre Lacazette, Alassane Plea (25 ans), l'attaquant du Borussia Mönchengladbach, se réjouit d'intégrer le groupe de Didier Deschamps. L'ancien Niçois veut franchir un cap avec les Bleus.

Alassane Plea, comment vous sentez-vous après vos premiers pas avec les Bleus ?
C'était super. C'est un honneur de m'entraîner avec les champions du monde. L'équipe de France, c'est le meilleur niveau avec les joueurs qui jouent dans les meilleurs clubs. A l'entraînement, tout va plus vite. Je vais beaucoup apprendre ici.

Quel regard portez-vous sur cette première convocation ?
Je savais que le coach me regardait. J'ai eu des présélections. J'ai été très surpris. Je ne m'y attendais pas, c'est vrai. On m'appelé lundi. J'étais encore en Allemagne. J'allais voir mon petit cousin à l'entraînement. Sur la route, on m'a joint et on m'a dit de me rendre à Paris, que le coach m'avait sélectionné. J'étais heureux.

Quel est votre poste de prédilection ?
Je peux jouer devant et sur les côtés. L'axe, c'est là où je prends le plus de plaisir. Avec le coach Favre ou même à Gladbach, il m'arrive de jouer à gauche mais j'arrive à m'épanouir et à avoir des situations de buts. Ce n'est pas un problème. À Nice, j'étais davantage un ailier, un passeur. C'est le coach Puel qui m'a replacé dans l'axe. Je n'avais pas cette lucidité, ce calme. Ça fait deux ou trois ans que je travaille énormément. Ça se voit sur mes stats (ndlr : huit buts cette saison en Bundesliga). Ça montre que le travail paye.

Plea : « Encore être un peu plus tueur, constant, décisif »


Avez-vous hésité avec la sélection malienne ?
Le Mali est une partie de moi. C'est le pays de mon père. Je suis né en France, j'ai fait toutes mes classes en France. Pour moi, c'était la suite logique et une continuité d'être en équipe de France.

Quelle est votre marge de progression ?
J'ai beaucoup à apprendre dans mon jeu. Je dois encore être un peu plus tueur, constant, décisif. Je dois être bien avec mon club pendant une longue période et ensuite, c'est le coach qui décidera. J'ai envie de bousculer la hiérarchie. Après, je sais qu'il y a de très, très bons attaquants. C'est à moi d'être bon en club et décisif si on fait appel à moi en Bleu.

Comment s'est déroulée votre adaptation en Allemagne ?
J'ai été très bien accueilli à Gladbach. Mon souhait était de rejoindre l'Allemagne dès le départ. Mes coéquipiers m'ont tous mis en confiance, le coach en premier. Je m'y sens très bien. Je me suis rapproché de ma famille. C'est très bien. En plus, je réalise de bonnes performances. C'est un club parfait pour moi et le championnat me convient très bien.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.