La passe d'armes sans fin entre Dugarry et Deschamps

La passe d'armes sans fin entre Dugarry et Deschamps©Media365

David HERNANDEZ, publié le lundi 20 août 2018 à 23h52

Pour son retour à la radio, Christophe Dugarry a tenu à répondre à Didier Deschamps. Dans une interview accordée au Parisien en juillet, le sélectionneur des Bleus n'avait pas hésité à tacler son ancien partenaire et son état d'esprit.

La guerre semble bel et bien déclarée entre Christophe Dugarry et Didier Deschamps. Les deux champions du monde 98 ne s'apprécient guère et ce n'est pas le titre de champion du monde acquis en Russie en juillet dernier qui va arranger les choses. Au lendemain du sacre mondial, le sélectionneur français n'avait pas hésité à tacler les consultants qui cassent du sucre sur son dos et notamment Dugarry. « Il ne faut pas exagérer quand même. Dugarry ose dire que je prends la France en otage. Cela dépasse l'entendement. On a vécu des choses ensemble donc je sais qu'en termes d'état d'esprit, sincèrement, j'ai vu beaucoup mieux », avait-il déclaré dans Le Parisien.

Le principal visé n'avait pas répondu et l'affaire aurait pu en rester là. Seulement, c'est mal connaître l'animateur de RMC qui a profité du retour de son émission de radio Team Duga pour apporter une réponse sèche à l'ancien coach de l'OM. « Deschamps, on lui manque de respect dès qu'on n'est pas d'accord avec lui. Au final, il a bien fait de ne pas prendre Benzema, puisqu'ils ont gagné la Coupe du monde, mais moi je pense que quand on a 50 ans, on appelle un attaquant qui a gagné quatre fois la Ligue des champions. Je n'ai pas du tout le même état d'esprit que lui, et j'en suis ravi : je suis droit, honnête et fiable. » avant de poursuivre sur son ancien capitaine chez les Bleus. « Il est prêt à faire des choses pour arriver au plus haut niveau... Qu'il ne veuille pas me dire bonjour ça ne changera pas ma vie, et ça ne changera pas la sienne. [...] Et puis il ne connaît pas mon état d'esprit. Il a passé plus de temps dans les bureaux des coachs, des présidents et des journalistes qu'avec ses coéquipiers. » La belle unité affichée dans « Les Yeux dans les Bleus » a disparu et depuis longtemps entre les deux anciens Marseillais.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU