Griezmann, Benzema, Kolo Muani... Le week-end des Français de l'étranger

Griezmann, Benzema, Kolo Muani... Le week-end des Français de l'étranger©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 17 octobre 2022 à 11h51

Alors que Karim Benzema a retrouvé le chemin des filets lors du Clasico, d'autres Français de l'étranger ont brillé ce week-end, à commencer par Antoine Griezmann et Randal Kolo Muani.


Antoine Griezmann (Atlético)

Redevenu titulaire après son transfert définitif à l'Atlético, Antoine Griezmann a sauvé le club madrilène samedi à Bilbao. Le Mâconnais a inscrit l'unique but du match peu après la reprise, sur un centre en retrait d'Alvaro Morata. Son troisième but de la saison en Liga, en neuf apparitions. "Je suis très heureux de ce but, parce que je restais sur deux matchs contre Bruges et d'un autre en Liga (contre Gérone, ndlr) ou j'avais aussi eu des occasions que je n'ai pas pu concrétiser. Et au final, c'est le pire qui est rentré", a-t-il souligné en souriant à l'issue de la rencontre.

Karim Benzema (Real Madrid)

Alors qu'il devrait devenir lundi soir le premier joueur français depuis Zinedine Zidane en 1998 à remporter le Ballon d'Or, Karim Benzema a retrouvé le chemin des filets dimanche lors du Clasico remporté par le Real Madrid contre le FC Barcelone à Santiago-Bernabeu (3-1). Muet depuis la fin août, l'ancien Lyonnais, qui avait été écarté des terrains pendant près d'un mois en raison d'une blessure à la cuisse, a ouvert le score après 12 minutes de jeu, grâce à un but de renard suite à une première frappe de Vinicius repoussée par Ter Stegen. Le grand Benzema est bientôt de retour...

Randal Kolo Muani (Francfort)

Aperçu pour la première fois dans le groupe France le mois dernier, Randal Kolo Muani était, comme Benzema, à la recherche d'un but depuis la fin août. Sauf que l'ancien Nantais, lui, n'était pas blessé. Et il a donc fini par marquer à nouveau samedi, de la tête, lors de la large victoire de l'Eintracht Francfort contre le Bayer Leverkusen (5-1). Le Bondynois a aussi réussi à faire expulser un adversaire et à provoquer un penalty lors de cette après-midi pleine.

Benjamin Lecomte (Espanyol)

Après quatre matchs consécutifs sans victoire, l'Espanyol Barcelone a retrouvé le chemin du succès en s'imposant sur la plus courte des marges contre Valladolid dimanche (1-0). Et Benjamin Lecomte n'y est pas étranger. Titularisé pour la deuxième d'affilée, le portier tricolore de 31 ans, qui avait encaissé deux buts à Cadiz une semaine auparavant (2-2), est cette fois parvenu à conserver sa cage inviolée, en réalisant les arrêts qu'il fallait.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.