" Grande fierté ", " bilan positif ", " contrat rempli "... Larges vainqueurs de l'Islande, les Bleus avaient le sentiment du devoir accompli

" Grande fierté ", " bilan positif ", " contrat rempli "... Larges vainqueurs de l'Islande, les Bleus avaient le sentiment du devoir accompli©Media365
A lire aussi

Raphaël Brosse, publié le lundi 25 mars 2019 à 23h45

L'équipe de France a fait le spectacle face à l'Islande ce lundi (4-0), devant un public conquis. A l'issue de la rencontre, joueurs et sélectionneur se félicitaient d'avoir parfaitement géré cette rencontre.

Une prestation aboutie, quatre buts marqués, aucun encaissé... Difficile de trouver des points négatifs à l'issue de l'éclatante victoire des Bleus contre l'Islande, ce lundi (4-0). « Tous les joueurs offensifs ont marqué, s'est félicité Didier Deschamps au micro de M6 après la rencontre. Avec huit buts en deux matchs, le contrat est rempli. Ce n'est jamais évident face à ces équipes regroupées, mais j'ai pris beaucoup de plaisir à voir l'équipe jouer. Le public a été formidable. » Auteur de son 35eme but sous le maillot bleu, Olivier Giroud était lui aussi ravi après le coup de sifflet final. « C'est une grande fierté, a soufflé l'attaquant tricolore. Je retiendrai surtout le bel état d'esprit et l'envie de bien jouer au ballon. Ce n'est que du bonheur. Evidemment, tout le monde est content. On espère tous être décisifs pour l'équipe. C'est toujours plaisant de bien finir le travail des coéquipiers. On essaie de parfaire notre entente, comme on le fait à l'entraînement. »

Lloris : « On a tous pris du plaisir »

Ce sentiment du devoir accompli était globalement présent chez tous les membres du groupe France, qui n'ont pas pour autant versé dans l'euphorie. « Le bilan est positif, nous avons mis beaucoup d'application et de concentration, a affirmé Hugo Lloris sur M6. C'est bien de démarrer de cette façon. Il faut continuer. le chemin est encore long. Le déplacement en Turquie ne sera pas évident. Prendre les matchs les uns après les autres, avec la même concentration. Mentalement, il faut aborder les matchs de la meilleure des façons en cherchant de la simplicité. Chacun a joué pour l'équipe. On a tous pris du plaisir ce lundi soir. » Très en vue sur son côté droit, Benjamin Pavard a failli inscrire un but magnifique, comme face à l'Argentine pendant le Mondial (4-3). « Quand le ballon revient vers moi, je sens que le public retient son souffle, je repense à cette fameuse frappe et j'espère à nouveau pouvoir la mettre au fond, s'est remémoré le latéral français. Ce sera peut-être pour la prochaine fois ! Nous voulions gagner ces deux matchs et nous avons bien fait le boulot, en défendant et en attaquant ensemble. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.