Euro 2024 - Bleus : Pourquoi Maignan fait l'unanimité

A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le lundi 24 juin 2024 à 22h24

À 28 ans, Mike Maignan s'est installé dans le but de l'équipe de France après avoir succédé brillamment à Hugo Lloris.

L'ère Hugo Lloris chez les Bleus s'est déjà achevée depuis un an et demi. Mike Maignan a repris le flambeau du gardien et du recordman de sélections en équipe de France avec brio. Établi dans la cage tricolore par Didier Deschamps, l'ancien portier du LOSC s'est tranquillement installé, sûr de sa force. Même s'il a connu des pépins d'ordre physique, celui qui a mené à l'AC Milan au Scudetto en 2022, un an après le titre de champion de France décroché avec Lille, a imposé ses qualités mentales, physiques et techniques dans le but bleu où il a étalé tout son talent lors des deux premières rencontres de l'Euro 2024 , contre l'Autriche (1-0) et les Pays-Bas (0-0), évitant de mauvaises surprises à son sélectionneur, Didier Deschamps.

Maignan encensé par ses partenaires

C'est simple, à 28 ans, Maignan, qui dispute à l'Euro 2024 son premier grand tournoi dans la peau d'un titulaire (il avait dû déclarer forfait au Mondial 2022 en raison d'une blessure), fait l'unanimité. Si la France n'a pas encaissé le moindre but en deux sorties en Allemagne, il y est pour beaucoup, grâce à ses parades mais aussi à son arrière-garde qu'il dirige d'une patte de fer. « C'est plus facile quand on a un gardien qui nous dirige, qui ne fait que nous parler du début jusqu'à la fin », clame William Saliba, installé en charnière par le sélectionneur à côté de Dayot Upamecano.

« Quand il parle, tout le monde l'écoute. Il apporte son leadership. Il aime prendre la parole, pour parler positivement, donner des conseils. C'est quelqu'un qui a beaucoup de charisme », a renchéri Aurélien Tchouaméni . « Il parle énormément, il donne beaucoup d'informations. Pour un défenseur, c'est extrêmement plaisant d'avoir un gardien qui vous guide à ce point-là, pour combler trois mètres de retard, par exemple », détaille Jonathan Clauss. Maignan, qui demeure sur 4 matchs sans encaisser le moindre but en Bleu, guidera encore l'arrière-garde tricolore contre la Pologne, mardi (18h00) à l'occasion de sa 16eme sélection, pour mener ses partenaires à la première place du Groupe D. Et ainsi envisager la suite de la compétition avec sérénité et un adversaire abordable en 8eme de finale.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.