Euro 2024 - Bleus / Kolo Muani : « Le masque de Mbappé ? On ne voit vraiment rien »

Guillaume Marion, Media365, publié le dimanche 07 juillet 2024 à 15h15

Présent ce dimanche en conférence de presse, Randal Kolo Muani a notamment évoqué le masque de Kylian Mbappé et a également fait un bilan de sa première saison avec le PSG.

Titulaire contre le Portugal vendredi (0-0, 5-3 tab), Randal Kolo Muani a failli être à nouveau le héros des Bleus, quelques jours après avoir été impliqué sur le but français face à la Belgique (1-0). Auteur de prestations intéressantes dans cet Euro 2024, l'attaquant du Paris Saint-Germain espère désormais pouvoir enchaîner en demi-finale face à l'Espagne, le 9 juillet à Munich (21h). A deux jours du choc face à la Roja, ce dernier était présent en conférence de presse ce dimanche. L'occasion pour lui d'évoquer les prestations offensives inabouties des Tricolores depuis le début de la compétition. « C'est vrai que devant, ça manque de présence. Il faudrait couper au premier ou fermer au deuxième. C'est à nous attaquants d'être dans les bonnes zones et au milieu d'accompagner », a notamment reconnu Kolo Muani, qui a ensuite été interrogé sur plusieurs autres sujets.

Kolo Muani : « Une saison à vite oublier »

« Si je prends du plaisir à défendre ? Je suis un peu obligé de défendre pour aider mes coéquipiers, c'est grâce à ça qu'on est là, on défend tous ensemble. Je vais essayer d'en prendre. Mais ce n'est pas ce que je rêve faire. Le masque de Mbappé ? Oui j'ai essayé. J'ai une photo avec le masque. On ne voit rien, on ne voit vraiment rien ! C'est dur, ça doit être compliqué (de jouer avec). On rigole à ce sujet, a par la suite expliqué l'attaquant des Bleus, face à la presse. Ma saison avec le PSG ? C'est une saison à vite oublier, malgré ça, j'ai fini la saison à huit buts. On ne m'attendait pas à ce niveau-là. Huit buts, ce n'est pas si décevant. C'est décevant par rapport à la saison que j'ai effectuée à Francfort. »  Buteur en demi-finale de la Coupe du monde 2022 face au Maroc (2-0), nul doute que ce dernier aimerait à nouveau être l'un des héros de la prochaine demie des Bleus.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.