Équipe de France : Les prestations des Bleus vues par Deschamps

Équipe de France : Les prestations des Bleus vues par Deschamps©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le dimanche 06 septembre 2020 à 09h25

Après la victoire contre la Suède (1-0), Didier Deschamps est revenu sur les prestations de certains de ses hommes.

Une fois de plus, la lumière est venue de Kylian Mbappé. Un coup d'éclat de la star du Paris Saint-Germain a suffi à l'équipe de France pour signer un succès étriqué en Suède (1-0), ce samedi. "Je ne l'ai pas trouvé en dedans, il n'est pas au top de sa forme lui non plus, a reconnu Didier Deschamps au sujet de sa star. Il a toujours cette faculté (à faire la différence) sur l'action où il marque le but. Peu de joueurs sont capables de faire ça, il a ses fulgurances. C'est un danger permanent pour l'adversaire. Il a eu sa blessure, il a fait en sorte de revenir pour jouer le Final 8 de la Ligue des champions puis a eu une Coupure. Je fais en sorte d'être attentif aux entraînements. Sa cheville ne présentait pas d'inquiétude particulière. Chaque jour qui passe, ça ira mieux forcément".

Le sélectionneur s'est également montré rassurant après la gêne ressentie par Mbappé en court de match. "Il a pris un mauvais coup sur sa cheville (droite) déjà sensible. Il a continué mais je n'ai pas pris de risques non plus. Il faut surtout voir le lendemain comment il se sent. On va voir si elle réagit demain, j'en discuterai avec lui pour le match qui nous attend mardi".

"Antoine Griezmann doit remettre la machine en route"

Antoine Griezmann, de son côté, a vécu une soirée à oublier, son raté sur penalty en fin de match symbolisant ses doutes du moment. Pour Didier Deschamps, le problème est également physique. "Ce n'est pas la même période, on peut regarder tous les joueurs offensifs. Pour faire la diff', ils ont besoin de peps. Le volume est là, il s'est senti de mieux en mieux au fil du match. Il fait partie de ces joueurs qui ont coupé plus de 15 jours. Il faut remettre la machine en route", a souligné Didier Deschamps, avant d'évoquer précisément le penalty manqué. "Il faut qu'il se réhabitue, mais à partir du moment où il se sent (de le frapper)... Si un autre (joueur) le sent (à l'avenir), je le laisserai frapper évidemment. C'est sûr que j'aurais préféré qu'il puisse le convertir en fin de match".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.