Equipe de France : Et ailleurs, y'a-t-il autant de forfaits ?

Equipe de France : Et ailleurs, y'a-t-il autant de forfaits ?©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le mardi 13 novembre 2018 à 15h50

L'équipe de France est confrontée à une cascade de forfaits pour ses deux derniers matchs de l'année. Mais le cas des Bleus n'est pas unique et d'autres sélections sont aussi frappées par une hécatombe de blessures.

« C'est une période souvent difficile pour les joueurs, il y a pas mal de blessés à droite et à gauche. » Lundi, quand il a fait face aux journalistes à Clairefontaine, Didier Deschamps venait d'annoncer les forfaits de Paul Pogba et d'Anthony Martial. Ils s'ajoutaient alors à ceux de Samuel Umtiti, Thomas Lemar et Lucas Hernandez. Mais à ce moment-là, ce que le sélectionneur de l'équipe de France ignorait, c'est que Benjamin Mendy et Alexandre Lacazette seraient obligés de renoncer quelques heures plus tard. Sans compter Corentin Tolisso, dont l'absence est beaucoup plus longue, cela porte à sept le nombre de forfaits pour ce dernier rassemblement de l'année. Mais les Bleus ne sont pas les seuls dans ce cas, et c'est en substance le message qu'avait voulu faire passer Deschamps en début de semaine. Car en novembre, les joueurs commencent à tirer la langue. Les coupes nationales débutent dans beaucoup de pays européens, la Ligue des Champions bat son plein, et les sélections se rassemblent pour la troisième fois en trois mois. Pour une saison post-Coupe du Monde, cela oblige les joueurs à puiser dans leurs réserves.

L'Uruguay compte aussi ses blessés


D'ailleurs, même les Espoirs français sont touchés par l'hécatombe : ces derniers jours, Olivier Ntcham, Abdou Diallo, Jérémy Gélin, Houssem Aouar et Moussa Dembélé ont renoncé. L'Uruguay, adversaire de l'équipe de France mardi prochain à Saint-Denis, compte aussi ses blessés. Et pas des moindres, puisque les deux défenseurs centraux Godin et Gimenez sont sur le flanc, comme le gardien Muslera ou encore l'attaquant Stuani. Ailleurs en Europe, la Belgique et la Suisse, qui se disputeront dimanche un billet pour le Final Four de la Ligue des Nations, sont les autres sélections les plus touchées. Les Diables Rouges doivent composer sans De Bruyne, Dembélé, Vertonghen, Vermalelen, Fellaini, Benteke et peut-être Chadli, incertain. Les Suisses, eux, sont privés d'Embolo, Lichtsteiner, Bürki, Akanji, et surveillent avec angoisse l'évolution des blessures de Rodriguez et Schär en défense. L'Angleterre s'en sort plutôt bien, avec les seuls forfaits de Trippier et Maguire, tandis que le Brésil sera privé de Marcelo, Coutinho et Casemiro. Pour tout le monde, la fin d'année sera salutaire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.