Equipe de France : C'est qui le patron ?

Equipe de France : C'est qui le patron ?©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le samedi 24 mars 2018 à 12h20

C'est un fait. Qu'on le veuille ou non, depuis que Patrice Evra a quitté l'équipe de France, le groupe manque d'un patron.

D'un gueulard, peut-être, mais surtout d'un leader, capable de hausser le ton et de se faire entendre sur et en dehors du terrain. On ne réclame pas le retour de l'ancien Marseillais, non, mais certains Bleus vont devoir monter en grade d'ici la Coupe du Monde 2018. Le succès de la bande à Didier Deschamps en dépend. Vendredi, contre la Colombie (2-3), personne n'a sifflé la fin de la récréation quand les Sud-Américains ont pris le dessus en deuxième période, personne n'a été capable de rivaliser dans l'engagement pour emmener toute l'équipe avec lui. Hugo Lloris, capitaine esseulé par sa position sur le terrain, ne peut pas tenir ce rôle et a besoin d'un relais parmi les joueurs de champ.Matuidi, Varane ?Ses vice-capitaines, Blaise Matuidi et Raphaël Varane, sont censés jouer ce rôle. Mais le premier était un peu éteint vendredi, et le second avait déjà fort à faire avec sa piètre prestation. Et de toute façon, Raphaël Varane a-t-il vraiment l'âme d'un patron ? Pas vraiment. Et quand on cherche, on ne trouve pas. Le joueur le plus valeureux sur le terrain, N'Golo Kanté, est l'incarnation même de la timidité. Devant, Antoine Griezmann refuse de se polluer l'esprit avec un statut de patron. Alors qui ? On se le demande. Les carences de la charnière - accidentelles, on l'espère - illustrent bien ce constat. Samuel Umtiti et Raphaël Varane évoluent dans les deux plus grands clubs du 21eme siècle. Mieux, ils y sont titulaires. On ne devrait, donc, pas avoir trop de souci à se faire. Mais au-delà de leurs qualités de défenseur, il ne faut pas oublier qu'au Real Madrid et au FC Barcelone, ils sont les bras droits des vrais patrons que sont Sergio Ramos et Gérard Piqué. Loin d'être anodin.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
22 commentaires - Equipe de France : C'est qui le patron ?
  • " N'Golo Kanté, est l'incarnation même de la timidité ...." !?! les média n'ont que les mots star ,patron ,boss pour désigner un Capitaine d'équipe Kanté est le meilleur coéquipier des bleus depuis sa non sélection en finale de l'€ que nous aurions gagné avec lui . Joueur talentueux mais humble , infatigable avec un bagage technique impressionnant ( dixit ses entraineurs Anglais et coéquipiers ) Mais en France on aime et on parle de ceux qui brillent par intermittence cachant de longues périodes d'apathie ..voir les 2 gamins déifiés . Quand à l'entraineur au lieu de discuter avec son double il eut été nécessaire de faire son travail en interpellant et sortant les vrais fautifs dont on ne parle pas dans ce papier

  • Beaucoup d'analyses pour des prunes , moi je n'ai pas vu d'équipe ni de système de jeu alors MAITRE DESCHAMPS, il va falloir revoir la copie rapidement...

  • Giroud qui est plus "ancien" pourrait peut être devenir un relais efficace pour Lloris ?

  • n'en déplaise à certains , les blacks continuent à se la "pêter" et ça donne encore un "résultat" de merde , surtout qu'il n'y a plus l'autre pour leur causer , plus de capitaine (! ??)
    partout où ils sont en défense , avec leur côté "jemenfoutiste" ils se complaisent dans leur mollesse de caractère .... continuons !!!

    Le racisme est dans la rubrique " bêtise et ignominie " ...pas en sport mon petit gilbert

  • Tout le monde se trompe dans l'analyse du match lorqu'ils disent que l'EDF à jouée 30 minutes, faux les buts sont entâchés d'une grossière faute de mains d'ospina sur le 1er but et d'une faute flagrante de main au sol de Griezman amenant la contre attaque du 2ème but alors que les débats étaient équilibrés, ensuite il est vain et naif de croire que le résultat dépend uniquement du niveau de cette équipe et non de l'adversité, alors comme toujours un peu de calme et de bon sens dans les victoires come dans les défaites, seule l'humilité et le travail amène à la victoire finale