Emmenés par Griezmann, les Bleus n'ont pas eu à forcer contre la Bolivie

Emmenés par Griezmann, les Bleus n'ont pas eu à forcer contre la Bolivie©Media365

David HERNANDEZ, publié le dimanche 02 juin 2019 à 22h53

Rapidement devant au score grâce à Thomas Lemar, les Bleus ont largement dominé la Bolivie à Nantes (2-0). A cinq jours du match contre la Turquie pour les qualifications de l'Euro 2020, Didier Deschamps a pu tester toutes les forces en présence.

Le debrief
La France et la Bolivie ne s'étaient encore jamais affrontées dans une rencontre amicale ou autre. La Verde, en pleine préparation pour la Copa America, n'a pas été déçue du voyage et aurait même pu repartir avec une valise en plus en soute en Amérique du Sud sans un grand Lampe (2-0). A la Beaujoire, l'équipe de France a fait preuve de sérieux contre une nation il est vrai très faible. Derrière un Antoine Griezmann des grands soirs (un but, une passe), les doubles champions du monde ont pu préparer sereinement leurs deux premiers matchs de qualification pour l'Euro 2020 contre la Turquie et l'Andorre. Il faut dire que l'ouverture du score rapide de Lemar sur un lob subtil (5eme) a rapidement tué tout suspense dans cette rencontre. N'ayant gagné qu'un seul de ses 15 derniers matchs, la Bolivie a affiché des carences tactiques dans lesquelles les Bleus se sont empressés de rentrer.

Pogba a joué les métronomes durant le premier acte pour envoyer Thauvin et Lemar percuter sur les côtés. Il a malgré tout manqué un brin d'efficacité dans le dernier geste pour permettre au Marseillais de soigner sa deuxième titularisation et mettre complètement à l'abris l'équipe de France. Le salut est venu juste avant la pause de Grizou qui a une nouvelle fois montré qu'il était bien le patron de cette équipe quand Mbappé a traversé ses 45 minutes dans l'axe comme une ombre avant de laisser sa place sur blessure. Le score acquis dès la pause, les Bleus n'ont pas cherché à pousser plus que ça et à mettre l'intensité qu'on pourra retrouver en Turquie dans 6 jours. Face à cette situation, Deschamps a eu tout le loisir de s'essayer à de nombreux changements et de tester des joueurs qui ont tout à prouver. La recette a fonctionné puisque Coman (70eme) ou Ben Yedder ont eu l'occasion de corser l'addition si Lampe n'avait pas été en état de grâce à Nantes. Pour l'adversité, on repassera mais avec des états de forme disparate, l'essentiel était ailleurs.
Le film du match
5eme minute (1-0)
Les Bleus ne perdent pas de temps pour ouvrir le score. Trouvé dans l'axe, Griezmann remonte le ballon et peut jouer sur Thauvin à droite. Il choisit pourtant de centrer du droit vers Lemar seul dans la surface. Le Madrilène loupe un peu son contrôle mais arrive à lober Lampe.

13eme minute
Magnifique corner tire par Griezmann de la gauche. Le Madrilène choisit le premier poteau et voit Umtiti couper la trajectoire. Le défenseur central voit Castro repousser sa ligne alors que Lampe était battu

14eme minute
Thauvin nous fait sa spéciale. Parfaitement lancé par Pogba, le Marseillais provoque sur la droite et repique dans l'axe. Avec son pied gauche, il choisit le premier poteau mais Lampe repousse du pied.

27eme minute
Contre-attaque lancée par Griezmann. L'attaquant de l'Atlético trouve Mbappé dans la profondeur sur la gauche. Le Parisien va fixer et voit Thauvin seul au deuxième poteau. Malheureusement le gaucher glisse au moment de frapper et dévisse complètement.

38eme minute
Lampe est obligé de s'employer sur une tête au premier poteau de Griezmann ! Le Madrilène avait parfaitement coupé le centre déposé de Digne

42eme minute (2-0)
Et de deux pour les Bleus ! Suite à un cafouillage sur un centre de Lemar, Bejarano n'arrive pas à repousser de la tête devant Umtiti. Griezmann est réactif et se lève le ballon d'un petit piqué pour ensuite marquer de près et en force.

51eme minute
Lampe sauve encore la mise de la Bolivie. Sur une longue ouverture, Pogba remise de la tête vers Ben Yedder. Le Sévillan voit le portier repousser sa volée du gauche

52eme minute
Le gardien est décidément très chaud ! Il repousse de la pointe du pied une tête de Lemar alors qu'il était pris à contrepied.

60eme minute
Enfin une occasion pour la Bolivie après une heure de jeu. Suite à une longue séquence de conservation, le décalage est fait sur la droite. Le centre arrive jusqu'à Justiniano qui croise trop sa tête plongeante.

70eme minute
D.Bejarano perd l'équilibre dans sa surface, malmené par le crochet éclair de Coman qui s'engouffre dans les seize derniers mètres. Sa frappe du gauche en angle fermé est stoppée en deux temps et avec de la réussite par Lampe au premier poteau.
Tops et flops

TOP 3


De match amical, il n'en a pas été questionné pour GRIEZMANN. L'attaquant de l'Atlético Madrid a encore eu un volume de jeu comme s'il jouait une finale de Coupe du Monde. Passeur décisif sur l'ouverture du score, c'est lui qui double mise avant la pause. Il est le chef d'orchestre de cette équipe.

On l'avait laissé sur une dernière titularisation face au Danemark lors du troisième match de poule du Mondial. C'était en juin dernier et LEMAR avait depuis disparu de la circulation. Titularisé à gauche en l'absence de Dembélé et avec Mbappé en pointe, l'ancien Monégasque a retrouvé cette patte gauche décisive en Bleu avec en point d'orgue ce subtil lob pour l'ouverture du score (5eme).

La Bolivie repart de la Beaujoire avec deux buts dans la besace mais la Verde peut remercier LAMPE tant le portier a fait des miracles dimanche soir. Ce n'est pas à chaque fois très académique mais le dernier rempart de San José a réalisé une petite dizaine d'arrêt face à Coman, Ben Yedder, Thauvin ou encore Griezmann.


FLOP 3


Ça n'a pas été compliqué. Pour savoir où passer pour attaquer, les Bleus ont vite compris qu'il fallait se diriger vers M.BEJARANO. Le capitaine bolivien a pris le bouillon durant la première période face à Thauvin et aux montées de Pavard et Dubois. Il n'a pas été aidé par le repli défensif de Saavedra mais quand même.

Face à la puissance de Pogba et Ndombélé, GALINDO n'a pas existé dans l'entrejeu bolivien. A chaque fois à contretemps, le milieu a été perdu sur la pelouse nantaise et n'a pu faire parler sa patte gauche.

Sorti sur blessure à la mi-temps, MBAPPE n'a pas réussi à profiter de l'absence de Giroud pour se montrer à son avantage dans l'axe de l'attaque. Le Parisien n'a pas eu cinquante ballons à exploiter mais mis à part une bonne passer pour Thauvin, il a multiplié les mauvais choix avec des gestes techniques compliqués.
Monsieur l'arbitre au rapport
On aurait pu craindre une sélection bolivienne prête à mettre le pied et rugueuse dans les duels mais il n'en a rien été. M.Mallenco a passé une soirée tranquille et n'a sorti qu'un jaune pour une obstruction de Jusino sur Mbappé. Preuve du caractère amical de cette rencontre.
La feuille de match
AMICAL / FRANCE - BOLIVIE : 2-0
Stade de la Beaujoire (35 228 spectateurs)
Temps agréable - Pelouse excellente
Arbitre : M.Mallenco (6)

Buts : Lemar (5eme) et Griezmann (43eme) pour la France
Avertissements : Jusino (28eme) pour la Bolivie

Expulsion : Aucune

France

Areola (5) - Pavard (5) puis Dubois (6), Varane (cap) (6), Umtiti (6) puis Zouma (88eme), Digne (6) puis Fer.Mendy (78eme) - Pogba (6), Ndombele (5) puis Matuidi (66eme)- Thauvin (5), Griezmann (8), Lemar (7) puis Coman (66eme) - Mbappé (4) puis Ben Yedder (6)

N'ont pas participé : Maignan (g), Lecomte (g), Lenglet, N.Kanté, Giroud
Sélectionneur : D.Deschamps

Bolivie

Lampe (7) - D.Bejarano (3) puis Torres (86eme), Haquin (4), Jusino (5) puis Carrasco (89eme), M.Bejarano (cap) (3) - Chumacero (5) puis Wayar (80eme) , Justiniano (5), Galindo (3) puis Saucedo (4) , Saavedra (4) puis Fernandez (66eme) - Castro (4) puis Vaca (73eme) - Moreno Martins (3)

N'ont pas participé : Cardano (g), Rojas (g), Cuellar, Arano Ruiz, Alvarez, Ramallo
Entraîneur : E.Villegas

Vos réactions doivent respecter nos CGU.